Côte d’Ivoire : les PME attirent de plus en plus de banques

 |   |  258  mots
(Crédits : Reuters)
Le financement des PME en Côte d’Ivoire bute sur un goulot d'étranglement auprès des banques. Mais l’engagent des financiers, notamment les acteurs bancaires, auprès des jeunes pousses, devient de plus en plus visible dans ce pays d’Afrique de l’ouest. En tous cas, c’est un constat largement partagé lors de la deuxième édition du forum « la finance s’engage », ouverte jeudi à Abidjan.

Sous le thème « la finance s'engage », la deuxième édition du forum dédié au financement des petites et moyennes entreprises (PME), initié par le patronat ivoirien, s'est ouverte ce jeudi, 26 octobre, à Abidjan. L'objectif de cet événement est de mobiliser le secteur privé pour offrir des solutions concrètes au financement de l'économie ivoirienne à travers l'accompagnement des entreprises, PME en tête.

Une trentaine d'institutions engagées en 2017

En 2016, lors de la première édition du forum, le nombre d'acteurs financiers engagés à financer les PME en Cote d'Ivoire, était seulement de dix-neuf. Ils ont pu mobiliser 1276 milliards de Fcfa. Un chiffre qui devrait s'inscrire à la hausse cette année, puisqu'une trentaine d'institutions financières ont déjà accepté de mettre la main à la poche. Mais d'autres atouts avantagent les PME chez la première puissance ouest africaine qui veut doubler la part de leur contribution dans le produit intérieur brut de 20% à 40% en 2020.

Parmi les mesures prises par le gouvernement ivoirien pour favoriser les PME qui représentent 98 % du tissu économique, 12 % de l'investissement et 23 % de la population active, un quota de 20% des attributions de marchés publics leur est réservé.

Ainsi, la question du financement se pose de moins à moins pour les jeunes entrepreneurs ivoiriens. En revanche, pour pérenniser cette dynamique afin de convaincre certains financiers encore septiques, les jeunes pousses sont appelées à renforcer de façon continue leur capacité managériale, notamment la bonne gouvernance. Entre cette dernière et l'accès aux crédits, la corrélation est forte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2018 à 11:05 :
pas de commentaire mais une question quels seront besoins et attentes des clients du segment en matière de services du numérique en 2020

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :