Sénégal : le président Macky Sall veut protéger son pays contre les «convulsions» de l'exploitation du pétrole

 |   |  409  mots
(Crédits : DR)
Dans une déclaration ce mardi à Dakar, le président sénégalais Macky Sall a indiqué que sa volonté était d'éviter pour son pays les convulsions de l'exploitation du pétrole et du gaz, comme c'est le cas dans certains pays. Cette annonce intervient alors que le Sénégal se prépare à exploiter en 2022 d'importants gisements de pétrole et de gaz découverts récemment.

Macky Sall veut éviter les «convulsions» nées de l'exploitation du pétrole et du gaz dans son pays. Le numéro 1 sénégalais qui présentait une allocution ce mardi lors de l'ouverture d'un atelier sur la mise en œuvre de la loi sur le contenu local dans le secteur des hydrocarbures en a fait la promesse. «Ma volonté, non pas par la parole, mais par des actes déjà posés et d'autres à venir, est de mettre notre pays à l'abri de convulsions symptomatiques de l'exploitation du pétrole et du gaz dans certains pays développés ou en développement», a déclaré le président  qui n'a pas hésité à rappeler une stratégie mise en place par le gouvernement.

Ainsi, Macky Sall est revenu sur les travaux du Comité d'orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cospetrogaz) lesquels selon lui visent à garantir une bonne gestion des ressources en hydrocarbures du pays. Le chef de l'Etat sénégalais a confié à ce propos qu'il a toujours veillé à ce que le gouvernement soit assisté d'avocats et juristes spécialisés dans ce domaine lors des négociations des contrats avec les partenaires investisseurs.

Cet engagement s'expliquerait par le fait qu'il est «trop conscient de l'importance de ces actes qui engagent le présent et l'avenir» de la nation «pour laisser le moindre hasard porter atteinte à ces intérêts vitaux». «Ce n'est pas seulement une question de patriotisme que chaque citoyen peut réclamer à juste titre, mais c'est aussi pour moi une obligation unique en tant que responsable suprême de l'Etat du Sénégal», a déclaré Macky Sall.

Prudence recommandée

Evoquant les différentes interventions sur la question du pétrole et du gaz, le président Sall a lancé une invitation à faire «preuve d'humilité et de prudence» parce qu'«il n'y a pas un spécialiste qui peut dans ce domaine de façon sérieuse et honnête réclamer la maîtrise de toute la chaîne de valeur et des corps de métiers émanant de ce secteur si stratégique. Ce serait de la pure prétention».

«Je veux un Sénégal prospère où les ressources naturelles, propriétés du peuple en vertu de la Constitution, profitent à toutes les composantes de la nation. Je veux un Sénégal pour tous», a déclaré le chef de l'Etat sénégalais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :