Opportunity Network s’installe au Maroc

 |   |  301  mots
(Crédits : DR)
La plateforme mondiale de jumelage en ligne, Opportunity Network, dédiée aux dirigeants d’entreprises, annonce son lancement officiel au Maroc. Le matchmaking pour les opportunités d'affaires qui compte déjà des clients au Nigéria et en Afrique du Sud, veut étendre davantage son réseau en Afrique.

Pour piloter ses opérations sur le continent, Opportunity Network (ON) a décidé de s'installer en Afrique du Nord, plus précisément au Maroc. L'entreprise internationale offre des solutions dites innovantes aux institutions financières, notamment les banques. A sa tête, Najwa El Iraki, ancienne directrice du développement des affaires au sein de Casablanca Finance City Authority (CFCA) et patronne d'Africa Dev Consulting, une structure d'accompagnement des investisseurs sur le continent africain basée entre Londres et Casablanca.

Une opportunité pour les entrepreneurs africains

Si ON vient de s'installer au Maroc, son ambition de renforcer ses positions en Afrique ne date pas d'aujourd'hui. En 2015 déjà, lors d'une visite au Maroc, le fondateur et PDG d'ON, Brian Pallas, avait rencontré des officiels marocains, parmi lesquels Mamoune Bouhdoud, alors ministre délégué chargé des PME et de l'intégration du secteur informel. Les deux hommes se sont d'ailleurs longuement entretenus à ce sujet. L'implantation de ON en Afrique et plus particulièrement au Maroc est vue comme une véritable opportunité d'affaires.

«A l'heure de la digitalisation et de la fintech, nous ne pouvons qu'être heureux de cette nouvelle expansion d'ON en Afrique, suite à d'autres partenariats au Nigéria et en Afrique du Sud. Nous comptons collaborer étroitement avec les Nations Unies pour contribuer au développement africain, et c'est tout naturellement que nous avons choisi le Maroc pour développer nos activités sur la région, et ainsi soutenir la croissance des activités industrielles et commerciales des entreprises du continent africain», avait fait savoir le PDG du groupe lors de sa visite au Maroc en 2015.

Présent dans 40 pays, le groupe compte parmi ses investisseurs le Boston Consulting Group, un cabinet international de conseil en stratégie et plusieurs investisseurs privés de renom.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :