Côte d'ivoire  : la BAD injecte plus de fonds dans le réseau électrique

Pour le renforcement du réseau électrique de la Côte d'Ivoire, la Banque africaine de développement (BAD) accorde au gouvernement ivoirien un appui financier de 137,82 millions d'euros. Ce financement a été approuvé par le Conseil d'administration de l'institution financière panafricaine dont le siège est à Abidjan.

2 mn

(Crédits : reuters.com)

La Côte d'ivoire peut enfin démarrer la mise en œuvre du Projet de renforcement des réseaux de transport et de distribution d'électricité (PRETD). La BAD vient d'accorder un financement de 137,82 millions d'euros pour appuyer les efforts du gouvernement d'Alassane Ouattara dans ce sens. Le PRETD mis au point par le gouvernement ivoirien vise à améliorer la performance des réseaux d'électricité. La finalité est de réduire le temps moyen de coupure, les énergies non distribuées et les pertes techniques et d'accroître le taux d'accès des populations à l'électricité. Il s'agit également d'accélérer la transformation structurelle de l'économie par l'industrialisation et l'amélioration des conditions de vie des populations, explique Abidjan. Dans le cadre de ce projet, des lignes de transport en haute tension seront construites au départ de la centrale de Soubré (sud-ouest) vers les villes de San Pedro (sud-ouest), Duékoué et Zagné (ouest). Aussi les postes de Soubré et San Pedro seront-ils étendus ainsi que la construction de nouveaux postes à Duékoué et Zagné. Par ailleurs, un poste injecteur de 150 MVA sera construit à Bingerville, près d'Abidjan afin de soutenir l'agrandissement de la capitale ivoirienne où l'immobilier se développement rapidement. Le tout s'inscrit dans la lancée du plan d'aménagement général d'Abidjan élaboré par les autorités.

L'électrification rurale en ligne de mire

Selon le gouvernement ivoirien, le Projet de renforcement des réseaux de transport et de distribution d'électricité (PRETD) devra permettre la fourniture d'électricité aux populations de 252 localités rurales du district des Montagnes dans l'ouest du pays. Les fonds qui seront décaissés par la BAD compléteront un autre accord de financement de 819 millions de dollars US entre la Côte d'Ivoire et la Chine pour l'exécution du même projet. Deux entreprises chinoises, Sinomach et Cneec sont déjà à l'œuvre pour le renforcement de la capacité de production et de fourniture d'électricité en Côte d'Ivoire pour satisfaire la forte demande induite par la croissance économique retrouvée du pays ces dernières années. Ces entreprises construiront donc 14 nouveaux postes de haute tension, réhabiliteront 13 postes de haute tension, réaliseront 1.555 km de lignes de transmission et de fourniture d'équipements électriques. A l'issue des travaux, 500 autres localités rurales devront être électrifiées ce qui portera le nombre à 752 localités.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.