Tanzanie : la famille de Mohammed Dewji offre 450 000 dollars pour le retrouver

Bientôt une semaine et toujours pas de nouvelles de Mohammed Dewji, l'homme le plus riche de Tanzanie et plus jeune milliardaire d’Afrique, enlevé à Dar Es Salam jeudi dernier. Sa famille propose une récompense de 1 milliard de shillings tanzaniens, soit près de 450 000 dollars, pour toute information qui permettra à la police de le retrouver.
(Crédits : DR)

Lors d'une conférence de presse hier, lundi 15 octobre, la famille de Mohammed Dewji a promis une récompense de 1 milliard de shillings tanzaniens, soit près de 450 000 dollars, pour son retour sain et sauf.

«La famille voudrait également assurer à toute personne fournissant des informations que tout cela restera strictement confidentiel et réservé à cette personne et à la famille», a déclaré Azim Dewji, oncle de Mohammed Dewji et porte-parole de la famille.

Dewji

Selon la famille, qui craint que quelque chose de mal n'arrive à leur fils, ce geste vise à faciliter l'enquête de la police et permettre qu'il soit retrouvé au plus tôt.

Enlevé jeudi dernier alors qu'il quittait le gymnase d'un hôtel luxueux de Dar Es Salam par des hommes «blancs» -selon le gouverneur de la ville- qui l'ont emmené à bord de deux véhicules, rien ne filtre jusqu'à présent quant au lieu de sa séquestration.

Toujours pas de demande de rançon

A ce jour, la police a déjà procédé à 26 arrestations et interrogatoires dans le cadre de l'enquête en cours. Mais cinq jours après l'incident, il n'y a toujours pas eu de demande de rançon, pratique pourtant courante lors des enlèvements de personnalités.

Au sein de l'opinion publique, le kidnapping de celui qui est à 43 ans l'homme le plus riche du pays et le plus jeune milliardaire d'Afrique -avec une fortune évaluée par Forbes à 1,5 milliard de dollars- désole et inquiète. Certains appellent le gouvernement à prendre des mesures supplémentaires pour relever le niveau de sécurité dans le pays où le ministère de l'Intérieur a recensé 75 enlèvements au cours de ces trois dernières années, dont un journaliste et un homme politique.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.