Côte d'Ivoire : Orange dénonce le sabotage par incendie de son centre technique d'Abidjan

 |   |  361  mots
Le ministre ivoirien de la Communication et de l’économie numérique, Bruno Kone (en costume), constant les dégâts causés par l'incendie qui a ravagé le centre technique du groupe Orange, le 1er mai 2018 à Abidjan.
Le ministre ivoirien de la Communication et de l’économie numérique, Bruno Kone (en costume), constant les dégâts causés par l'incendie qui a ravagé le centre technique du groupe Orange, le 1er mai 2018 à Abidjan. (Crédits : DR.)
Le géant des télécoms Orange Côte d'Ivoire a fait ce lundi un point sur l'incendie qui a ravagé son centre technique le 30 avril dernier. D'après son directeur général, Mamadou Bamba, un incendie criminel aurait causé des pertes en équipements estimées à 2 milliards de francs CFA.

On en sait désormais un peu plus sur l'incendie qui a emporté le centre technique d'Orange Côte d' Ivoire à la fin du mois dernier. Selon le directeur général de la société, Mamadou Bamba, qui se confiait lors d'un point de presse ce lundi, le feu qui a fait des dégâts matériels n'était pas d'origine accidentelle, mais plutôt criminelle. Le Top management en est convaincu au regard des preuves découvertes sur le site.

«Des fils ont été sectionnés et nous avons retrouvé, sur les lieux du sinistre, une échelle qui a probablement servi à monter», a-t-il expliqué. Revenant sur le coût global des pertes subies en équipements, Bamba a indiqué que la société a perdu près de 2 milliards de francs CFA. «Orange Côte d'Ivoire qui a subi une perte de 2 milliards de Fcfa en équipements a porté plainte devant le Procureur de la République et l'enquête confiée à la Direction de l'informatique et des traces technologiques de la police suit son cours», a laissé entendre le directeur général d'Orange Côte d'Ivoire.

Le site «visé» par l'incendie abritait des installations stratégiques depuis plusieurs décennies, au Plateau (quartier administratif et centre d'affaires) à Abidjan. Celles-ci abritent des milliers de connections reliant la Côte d'Ivoire au continent africain et au reste du monde.

Rétablissement des services à 85%

L'incendie a fortement impacté les activités du groupe. La société a vu plusieurs de ses services offerts interrompus pour quelques jours. Mais à en croire le directeur digital et technologie du groupe, Didier Kla, grâce aux efforts de son équipe technique, ces services ont progressivement repris depuis ce 2 mai.

«Le rétablissement des services Fixe, mobile et Internet affectés suite à cet incendie s'effectue de façon progressive dans les communes les plus impactées que sont le Plateau, Adjamé et Cocody centre», a déclaré le responsable avant d'ajouter : «Nous sommes à un taux de rétablissement de 85% de notre réseau qui devrait être totalement rétabli entre le 20 et 25 mai grâce à nos équipes techniques qui travaillent jour et nuit à cet effet».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2018 à 10:07 :
Ainsi,nous aurons la paix un moment avec les mails à tentative frauduleuse.
Aprés le disco,au boulot les brouteurs et autres rigolos.
a écrit le 15/05/2018 à 17:44 :
Faites donc venir les chinois dans le coin....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :