Afrique du Sud : Duduzane Zuma hérite des scandales de corruption de son père

 |   |  399  mots
(Crédits : DR)
Au début du mois d’août, Jacob Zuma a échappé de justice à une procédure de destitution. Mais aujourd’hui, c’est son fils Duduzane Zuma, un riche homme d’affaires, qui est la cible des adversaires politiques du président de l'Afrique du Sud et de la société civile du pays. Après le père, le fils Zuma est au cœur des scandales de corruption. Détails.

Voitures et appartements de luxe, de multiples intérêts commerciaux... Le train de vie de Duduzane Zuma, défraie la chronique en Afrique du Sud depuis des mois et inquiète l'opposition et la société civile sud-africaines. Selon l'AFP, « le jeune et riche homme d'affaires » qui a la réputation de play boy est la cible des opposants à l'actuel président de la nation arc en ciel.

A l'image de son père Jacob Zuma, Duduzane est accusé de corruption et soupçonné de collusion avec une famille d'entrepreneurs controversés, les Gupta, qui ont décroché de juteux contrats publics. En réalité, c'est l'ascension « fulgurante » du fils de Zuma au sein de l'empire des Gupta qui suscite des interrogations chez les adversaires politiques du président sud-africain et les ONG de lutte contre la corruption notamment l'ONG Outa.

Une ascension fulgurante

Sans « aucune qualification évidente », Duduzane Zuma qui a débuté à l'âge de 22 ans comme stagiaire dans l'entreprise informatique Sahara Computers, une entreprise appartenant à la riche famille des Gupta, est devenu membre du conseil d'administration de la boîte en seulement quatre ans, souligne l'ONG Outa. Une nomination qui intervient selon toujours la même source, avant quelques mois de l'élection de Zuma père à la tête du pays.

« Duduzane qui n'est pas né avec une cuillère en argent dans la bouche » et qui dit avoir bien travaillé pour mériter son poste, va très rapidement détenir « de nombreuses parts dans l'empire Gupta et siège dans les conseils d'administration de plusieurs entreprises du groupe. Sous la pression de l'opinion publique, il est contraint de renoncer à ces postes l'an dernier. », note l'AFP.

Une vaste fortune

Duduzane est également cité dans un rapport de la médiatrice de la République, un rapport publié au mois d'octobre. Le document décrit une collusion présumée entre le président Zuma et les Gupta. Des accusations que réfute Duduzane Zuma dans une interview avec la BBC. « Je ne suis pas corrompu », a-t-il déclaré. Mais selon l'ONG sud-africaine de lutte contre la corruption qui a porté plainte en août contre le fils de Zuma et les frères Gupta pour racket, extorsion et fraude, Duduzane Zuma « a amassé une vaste fortune et possède de multiples intérêts commerciaux dont nombre sont liés à la famille Gupta. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2017 à 23:07 :
Vous devriez vous relire avant de publier.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :