Infrastructures : la Chine financera la « route des œufs » à Madagascar

 |   |  423  mots
(Crédits : Reuters)
La Chine va appuyer financièrement les travaux de réalisation d'une route à Madagascar, a-t-on appris des autorités malgaches et les représentants de l'Empire du milieu. Ce vendredi 18 août 2017 sur la grande île africaine, un protocole d'accord portant sur le projet routier a été signé.

La Chine et Madagascar ont signé ce vendredi 18 août 2017, un protocole d'accord portant sur l'appui de l'Empire du milieu pour les travaux de construction d'une route pour les producteurs d'œuf reliant Ampanotokana et Mahazaza, deux villages malgaches.

Partie prenante aux côtés de Ai Yinfang la représentante de l'Agence de la coopération économique internationale (AIECO) du ministère chinois du Commerce, le ministre malgache des travaux publics, Éric Razafimandimby, n'a pas caché son émotion.

« L'idée de créer ce projet de route des œufs est née lorsque les producteurs d'œufs dans la ville de Mahitsy, dans la périphérie de la capitale malgache, se sont plaints auprès du président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, qu'en route la plupart de leurs œufs sont cassés en raison de son très mauvais état », a déclaré le membre du gouvernement malgache.

Le ministre a aussi confirmé quelques informations sur le tronçon exact concerné et sa longueur. « Cette infrastructure routière de 20 kilomètres, reliant deux villages d'Ampanotokana et Mahazaza, servira la zone de production d'œufs dans la ville de Mahitsy... La route sera bitumée, équipée d'installations de sécurité routière et conçue selon la norme internationale », a-t-il poursuivi.

Connu sous le nom de la ''route des œufs'', cette infrastructure permettra à Madagascar de relancer le commerce des œufs de temps à autres perturbé par les difficultés de transport. Ai Yinfang est en convaincue. « La route des œufs résoudra les difficultés du transport des œufs qui entrave depuis longtemps les agriculteurs », a confié la diplomate chinoise. Selon elle, cette route permettra d'assurer le transfert de 150.000 œufs au moins par jour, ce qui sera une source de richesse pour les agriculteurs des localités bénéficiaires.

La coopération sino-malgache en très bonne santé

Les relations entre la Chine et Madagascar datent de près de 45 ans déjà. Dernièrement en mars 2017, lors de sa visite à Pékin, le président malgache Hery Rajaonarimampianina avait envisagé avec son homologue chinois Xi Jinping l'appui chinois sur 6 projets importants dans son pays dont celui de la route des œufs.

Pour les autorités des deux côtés, ce nouvel appui apporté à la grande île africaine est la preuve que les relations bilatérales sont au beau fixe. « Cela démontre que le gouvernement chinois prend un esprit dévoué et attache un sens amical au peuple malgache », a conclu la représentante du ministre chinois du commerce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/08/2017 à 0:50 :
a quand la construction de la RN5 pour désenclaver le Nord ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :