Conakry table sur une croissance annuelle de 6,2% d'ici 2020

 |   |  314  mots
Le Plan National de Développement Economique et Social devrait désormais être l'unique cadre de référence de toutes les interventions en faveur du développement en Guinée.
Le Plan National de Développement Economique et Social devrait désormais être l'unique cadre de référence de toutes les interventions en faveur du développement en Guinée. (Crédits : Reuters)
Le gouvernement guinéen ambitionne de mettre le pays sur la voie de l'émergence. Pour appuyer cette ambition de développement, un Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) est en cours d'élaboration. Ce Plan quinquennal prévoit une croissance moyenne annuelle de 6,3 % sur la période 2016-2020.

Le but du PNDES, selon la ministre guinéenne de la Coopération internationale et du Plan, Mama Kanny Diallo est d'insuffler un nouvel élan à l'action gouvernementale. A l'occasion de son passage devant les députés dans le cadre de la Session budgétaire de l'Assemblée nationale qui se tient en ce moment à Conakry, Kanny-Diallo annonce que le nouveau cadre de développement de la Guinée prévoit une relance du secteur secondaire. En Guinée, le secteur secondaire contribue à hauteur de 23,6% à la formation du Produit intérieur brut (PIB) à travers le regain d'activité dans le secteur minier qui devrait enregistrer un accroissement de 12,8%.

La ministre guinéenne du Plan et de la Coopération a expliqué que sur la période 2011-2015, le pays a enregistré en moyenne par an une croissance de 2,3% du PIB. « Ainsi l'activité économique a connu une reprise à partir de 2011 qui s'est poursuivie en 2012 avec un taux de croissance de 3,9% par an. Mais en raison des agitations socio-politiques et la maladie à virus Ebola, la croissance s'est située à 2,3% en 2013, à 1,1% en 2014 puis à 0,1% en 2015», a relevé la ministre.

Le PNDES, l'unique cadre de référence des interventions

Mama Kanny Diallo, a également indiqué aux élus du peuple guinéen que selon la vision du gouvernement, le Plan National de Développement Economique et Social devrait désormais être l'unique cadre de référence de toutes les interventions en faveur du développement.«Cela traduit la volonté politique du gouvernement guinéen... Avec le PNDES, l'Etat verra ses capacités de pilotage du développement se renforcer », a-t-elle ajouté. Ce plan quinquennal de développement de la Guinée permettra aux autorités du pays de se recentrer sur ses missions régaliennes de services publics. Le document comprend également la promotion du secteur privé. Le gouvernement entend ainsi créer un environnement plus favorable aux affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :