Afrique du sud : accusations de fraude contre le ministre des Finances

Les charges de fraude contre ministre des Finances sud-africain n'ont pas été rejetées, comme l'a suggéré la presse locale. Le procureur d'Etat vient de déclarer aujourd'hui qu'il n'a pas tranché sur cette affaire qui secoue l'économie du pays, déjà en difficulté.
Pravin Gordhan, Ministre des Finances Sud-africain doit faire face à des accusations de fraude.
Pravin Gordhan, Ministre des Finances Sud-africain doit faire face à des accusations de fraude. (Crédits : Reuters)

Le procureur d'Etat de l'Afrique du Sud a déclaré dimanche qu'il n'avait pas encore tranché si les accusations de fraude contre le ministre des Finances Pravin Gordhan seraient maintenues. Cette déclaration est en contradiction avec les propos relayés par la presse locale concernant un éventuel abandon des charges.

Gordhan est accusé d'avoir approuvé frauduleusement, en tant que chef du service des revenus, position qu'il a occupée entre 1999 et 2009, la retraite anticipée pour un commissaire adjoint de l'impôt et son re-recrutement en tant que consultant, ce qui aurait coûté 1,1 million de rands (79.586 dollars US) à l'administration fiscale.

Ingérence politique ?

Gordhan a nié toute malversation, affirmant que le cas serait politiquement motivée. Le procureur de la République a rejeté les allégations d'ingérence politique.

Ses deux co-accusés, Oupa Magashula et Ivan Pillay, qui ont travaillé sous Gordhan au cours de son mandat en tant que chef de la South African Revenue Service, ont demandé à revoir les charges. Ce que Gordhan a refusé.

Les inquiétudes relatives à une démission du ministre des finances ont fortement secoué les marchés et accru le risque de déclassement par les agences de notation de crédit. Même le rand n'y a pas échappé. Les turbulences autour du ministre auraient causé un effritement de 4% de la valeur de la monnaie les dernières semaines. Toutefois, la monnaie reprenait peu à peu de la vigueur grâce à la vague de soutien qu'a reçu le ministre.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.