Covid-19 : 24 pays d’Afrique prêts à effectuer des tests

 |   |  372  mots
(Crédits : CHINA DAILY)
Il y a deux semaines, seuls deux pays africains –l’Afrique du Sud et le Sénégal- disposaient d’un laboratoire à même de tester le covid-19. Désormais, 24 pays du Continent confirment leur capacité à effectuer des tests, selon le bureau régional de l’OMS.

24 pays africains se déclarent à mesure d'effectuer des tests de dépistage de cas potentiels de Coronavirus (covid-19), annonce le Bureau régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans un communiqué diffusé jeudi soir.

« Il est crucial que les pays d'Afrique soient autosuffisants en ce qui concerne le test COVID-19, étant donné les énormes difficultés que beaucoup rencontrent pour expédier des échantillons à travers l'Afrique ou, dans certains cas, au-delà. Mais la forte demande mondiale de kits de dépistage fiables et précis a mis à rude épreuve les chaînes d'approvisionnement et provoqué des goulots d'étranglement dans la production et la livraison. Toutefois, ces difficultés sont en train d'être surmontées », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directrice Régionale de l'OMS pour l'Afrique.

Lire aussi : Coronavirus : L'Egypte confirme le premier cas de contamination en Afrique

L'OMS souligne qu'au début de l'épidémie, presque tous les laboratoires à travers le Continent n'avaient pas la capacité de réaliser des tests en raison de la nouveauté de ce virus, jamais détecté chez l'homme auparavant. Cependant, la réaction rapide des fabricants mondiaux de réactifs a notamment permis à deux laboratoires en Afrique du Sud et au Sénégal de s'équiper. Il y a encore deux semaines, les deux pays étaient les seuls du continent à pouvoir effectuer des tests covid-19.

Selon le département de Dr Moeti, il est possible de porter à 42 de nombre de pays africains à même d'effectuer ces tests. Car sur 18 autres laboratoires nationaux qui projettent de s'équiper, « certains ont besoin d'un soutien ». Cinq pays en proie à de lourdes difficultés auront besoin davantage d'aide pour se mettre à niveau. L'OMS Afrique prévoit des échanges de bons procédés entre pays ainsi que des formations pour outiller les ressources humaines de la santé à travers le Continent aux tests de covid-19.

Lire aussi : Amit Thakker : « L'éthique est le principal pilier du business de la santé »

Alors que depuis quelques semaines, plusieurs suspects de coronavirus ont été signalés dans quelques pays du Continent, l'Egypte a été le premier pays africain à confirmer un cas de contamination à ce virus qui a déjà fait plus de 2000 morts en Chine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :