Coronavirus : Les cas suspects se multiplient en Afrique

Après la Côte d’Ivoire, le Kenya, l’Ethiopie..., le Soudan annonce deux cas suspects de coronavirus.

2 mn

(Crédits : Muhammad Hamed)

Deux citoyens soudanais fraîchement de retour de Chine sont suspectés d'être atteints du coronavirus. Le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement, Faisal Mohamed Saleh, l'a annoncé à l'agence de presse Reuters ce mercredi. « L'un des deux, un homme et une femme, se trouvait dans la région de la ville chinoise de Wuhan, l'épicentre du virus », indique la même source.

Les deux citoyens sont actuellement sous contrôle médicale et les autorités du pays tentent de garantir les mesures nécessaires pour éviter d'autres contaminations, en cas de confirmation des examens.

Lire aussi : Frédéric Oudéa : «Je prévois dix années de belle croissance en Afrique pour la Société Générale»

Le Soudan, devient ainsi le énième pays d'Afrique à déclarer des cas suspects de coronavirus. En Côte d'Ivoire samedi dernier, des symptômes ont été détectés sur une étudiante revenant de Pékin. Les résultats de ses examens devraient incessamment être dévoilés. Au Kenya, un étudiant a été mis en quarantaine mardi à son arrivée à l'aéroport international Jommo Kenyatta de Nairobi, pour avoir présenté des symptômes de la maladie. En Ethiopie, quatre cas suspects ont été signalés par BBC, dont trois concernent des étudiantes résidentes à Wuhan. Ils ont tous été placés en quarantaine.

Lire aussi : Elisabeth Medou Badang : « La clé du leadership ne se trouve pas nécessairement dans les régions anglophones »

Après une propagation du virus en Amérique et en Europe, en France notamment, la question de l'exposition de l'Afrique revient ces derniers jours. Et une certaine peur s'installe. A Maurice la semaine dernière, trois personnes de la même famille ont été isolées dès leur arrivée à l'aéroport en provenance de Chine sans pour autant présenter des signes de la maladie. Les autorités entendaient jouer la carte de la prudence.

En Chine, le coronavirus a déjà fait une centaine de morts, près de 6 000 personnes infectées et plus de 9 000 cas suspects à l'heure où nous publions cet article.

A travers l'Afrique, plusieurs mesures ont été prises, notamment au niveau des aéroports et des compagnies aériennes, afin de limiter au maximum les cas de contamination.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 27/02/2020 à 10:45
Signaler
Courage à mes amis africains, je prie pour vous. Ainsi qu'à tous les pays touchés, sans exception. Espérons qu'un vaccin soit mis au point rapidement.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.