CAN 2019 : l’Egypte accueillera la première compétition à 24 équipes

 |   |  326  mots
(Crédits : Reuters)
Le comité exécutif de la CAF a décidé, ce mardi 8 janvier à Dakar, l’organisation de la CAN 2019. Après avoir retiré la compétition au Cameroun, le Comité a décidé de réaménager son calendrier pour les prochaines compétitions. Le Cameroun va organiser celle de 2021 et la Guinée a décidé d’accueillir celle de 2025 avec la probabilité que la Côte d’Ivoire accueille celle de 2023.

C'est la fin du suspense avec un plébiscite pour l'Egypte qui vient de se voir attribuer l'organisation de la CAN 2019 au détriment de l'Afrique du Sud. La décision a été annoncée ce mardi 8 janvier à l'issue de la réunion du comité exécutif de la CAF qui s'est tenue à Dakar où sera décerné ce soir le ballon d'or africain 2018.

«Je suis heureux de vous annoncer que c'est l'Égypte qui va accueillir la CAN-2019», a annoncé Ahmad Ahmad, le président de la CAF à l'issue de la  CAF à Dakar.

Le président de la CAF n'a pas manqué de saluer l'Afrique du Sud et l'Egypte pour être venu à la rescousse de la compétition au Cameroun. Les deux pays s'étaient portés candidats pour abriter la compétition, en décembre dernier, après le retrait de l'organisation de la compétition au Cameroun pour cause de retards dans la réalisation des infrastructures. A l'issue du vote, l'Egypte a recueilli 16 voix contre une seule pour l'Afrique du Sud. Il faut dire que malgré la volonté du pays et sa capacité à organiser un tel évènement, l'Afrique du Sud a été défavorisée par les difficultés financières que traversent les finances publiques du pays.

Une première compétition à 24 équipes

C'est donc l'Egypte qui accueillera la première édition d'une CAN à 24 équipes, du 15 juin au 13 juillet. C'est la quatrième fois que le pays des Pharaons organise la CAN après les éditions de 1974, 1986 et 2006.

Ce changement dans le programme initial va impacter les prochaines compétitions. Ainsi, le Cameroun s'est vu confier l'organisation du tournoi en 2021 au détriment de la Côte d'Ivoire qui conteste toujours ce chamboulement. En attendant la suite des négociations, la Guinée d'Alpha Condé a décidé d'organiser celle de 2025, alors qu'initialement, le pays devait abriter l'édition 2023 de la CAN qui va donc revenir à la Côte d'Ivoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2019 à 4:08 :
Très bonne nouvelle et suis impatient de vivre ce moment footballistique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :