Transition énergétique : le français Eiffel Investment Group vise le marché africain

La société française de gestion d'actifs lance, en partenariat avec la banque d'affaires Finergreen, une stratégie de dette bridge panafricaine pour accélérer l'électrification et la transition énergétique de l'Afrique. Objectifs : répliquer en Afrique son programme de bridge funding en Europe et une levée de fonds dédié d'une taille cible de 200 millions de dollars.

2 mn

(Crédits : DR)

Eiffel Investment Group, spécialiste français du financement de la transition énergétique, vient d'initier une stratégie panafricaine de dette bridge d'infrastructure de production d'énergie renouvelable. Cette stratégie vise à accélérer l'électrification du continent africain en permettant l'alimentation en électricité renouvelable de l'équivalent de deux millions de personnes. Elle étend au continent africain le programme de dette bridge d'Eiffel Investment Group, qui a financé ces cinq dernières années plus de 1 900 projets de production d'énergie renouvelable, en Europe et au-delà, aux côtés de plus de 60 développeurs indépendants.

L'initiative est gérée par une équipe dédiée, dirigée par Alan Follmar et Pierrick Paindavoine, deux vétérans de l'investissement et des marchés émergents, qui ont rejoint Eiffel Investment Group pour renforcer son pôle dédié au financement de la transition énergétique. Eiffel Investment Group agira en partenariat avec Finergreen, une banque d'affaires spécialisée dans la transition énergétique qui compte trois bureaux en Afrique et plus de 15 professionnels dédiés au marché africain.

Une levée de fonds cible de 200 millions de dollars

Avec cette initiative, la société française de gestion d'actifs entend répliquer en Afrique son programme de bridge funding en Europe. La stratégie de bridge funding d'Eiffel Investment Group offre aux développeurs d'énergie renouvelable le moyen d'amorcer la mise en construction de leurs centrales en parallèle avec la levée de capital permanent. En Europe, Eiffel Investment Group a déjà financé plus de 1 900 projets d'infrastructure d'énergie renouvelable et d'efficacité énergétique ces cinq dernières années au profit de plus de 60 développeurs indépendants.

« La demande est forte, plusieurs financements bridge ont déjà été apportés, dont, récemment, un prêt relais de 3 millions d'euros octroyé à ManoCap Energy pour déployer des projets solaires au Ghana et en Sierra Leone, et de nombreuses opportunités sont à l'étude », rapporte le gestionnaire d'actifs dans un communiqué. Eiffel Investment Group prévoit d'ailleurs de lever un fonds dédié d'une taille cible de 200 millions de dollars, pour un marché très estimé à plus de 600 millions de dollars par an.

2 mn

ConnectLive54 - Cybersécurité : Quelles stratégies pour les entreprises ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 20/01/2022 à 7:54
Signaler
Dans quels pays d'Afrique car c'est un continent et non un pays. Cet ne fournit aucun détail des pays concernés.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.