Banque mondiale  : nouvel appui budgétaire pour le renforcement du système de santé au Congo

 |   |  325  mots
(Crédits : DR)
L'Etat congolais vient de bénéficier d'un nouveau financement de la Banque mondiale au profit de son programme sanitaire national. Estimé à 20 millions dollars, ce fonds est destiné notamment à la mise à niveau du personnel soignant et à l'approvisionnement en médicaments.

Après un premier financement de 40 millions de dollars destinés en 2008 au système de santé congolais, la Banque mondiale vient encore une fois d'approuver un nouvel appui budgétaire de 20 millions de dollars pour renforcer davantage ce secteur vital pour les populations du pays.

L'annonce de cette nouvelle aide a été faite en début de semaine par Trina Haqué,  directrice de la Santé nutritionnelle et population au sein de la Banque modiale, à l'issue d'un entretien avec la ministre congolaise de la Santé et de la population, Jacqueline Lidia Mikolo.

«Nous avons échangé avec la ministre de la Santé et de la population. Nous nous sommes fait une idée de la vision du Congo pour le renforcement de son système de santé. Cette rencontre nous a donc permis de voir comment la Banque mondiale peut intervenir de manière plus conséquente. De façon chiffrée, l'aide est estimée à 20 millions de dollars», a fait savoir l'experte de la Banque mondiale.

Dans le détail, le financement devrait appuyer l'approvisionnement en médicaments, vaccins, réactifs et surtout produits sanguins et aider à répondre davantage aux besoins de santé des populations. «L'aide de la Banque mondiale dans ce secteur consistera à améliorer la qualité de santé, la couverture sanitaire, en se basant sur la stratégie nationale du gouvernement congolais», a indiqué Trina Haqué en précisant que «cette enveloppe sera principalement consacrée à la restructuration du deuxième volet du Programme de développement des services de santé». L'appui permettra également d'élargir la couverture des districts sanitaires de 21 et plus, sur un total de 51 que compte actuellement le Congo.

Rappelons que cette aide de la Banque mondiale pour le Congo fait suite à son engagement annoncé en novembre 2017 pour apporter un soutien à la seconde phase du Projet de développement des services de santé (PDSS II) et du Projet de renforcement des capacités en statistiques (PSTAT) au Congo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :