Assurance : Marsh lance un bureau de représentation à Dubaï pour la Chine, le Moyen-Orient et l'Afrique

 |   |  312  mots
(Crédits : Marsh & McLennan)
Afin de tirer profit des investissements chinois en Afrique et au Moyen-Orient, la compagnie d'assurance Marsh ouvre un bureau chinois à Dubaï pour exploiter un commerce triangulaire en pleine expansion. Ces régions constituent une partie importante de l’initiative Belt and Road, un plan de 126 milliards de dollars devant relier la Chine par voie terrestre et maritime au reste du monde.

Marsh, l'un des plus principaux courtiers en assurance et conseillers en risque a ouvert un bureau de représentation chinoise à Dubaï, afin de tirer profit des liens commerciaux grandissants entre la Chine le Moyen-Orient et l'Afrique, a annoncé son directeur régional Christos Adamantiadis. La filiale de la société américaine de services professionnels Marsh & McLennan est l'une des nombreuses multinationales à avoir opté pour un bureau chinois à Dubaï. L'installation devrait servir de relais aux entreprises régionales issues de l'initiative chinoise Belt and Road. Marsh a d'ailleurs annoncé la conclusion de contrats liés à des projets d'infrastructures depuis la création du bureau cet été. «Il y a une croissance exponentielle d'opportunités, mais le démarrage a été timide», a déclaré Christos Adamantiadis, directeur général pour la région Moyen-Orient, Afrique.

«Nous avons déjà quelques activités. Nous avons trouvé des projets en Afrique, mais cela ne se limite pas à ce Continent. Il y a aussi des investissements chinois au Moyen-Orient. Notre objectif principal est la Chine ainsi que les entrepreneurs et principes chinois», a -t-il  jouté.

L'initiative Belt and Road

L'Afrique et le Moyen-Orient constituent une partie importante de l'initiative Belt and Road du président chinois Xi Jinping, un plan de 126 milliards de dollars visant à renforcer un réseau d'infrastructures reliant la Chine par voie terrestre et maritime à l'Asie du Sud-Est, l'Asie centrale, le Moyen-Orient, l'Europe et l'Afrique. Marsh veut profiter de cette manne financière promise par Pékin. A travers ce plan, le pays asiatique s'est engagé à aligner ses interventions dans le cadre de l'initiative «la Ceinture et la Route» -«la nouvelle route de la soie»- avec celles du Continent. Il s'agit notamment de l'agenda 2030 des Nations unies pour le Développement durable, ainsi que l'agenda 2063 de l'UA et bien d'autres stratégies de développement des pays africains.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :