Marchés des capitaux : la Côte d'Ivoire a mobilisé plus d'un milliard Fcfa au premier trimestre 2018

D'après le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique de la Côte d'Ivoire, le pays a mobilisé au premier trimestre 2018, une enveloppe de 1.174 milliards de francs CFA sur les marchés des capitaux. Le responsable a imputé cette performance à la diversification des sources et instruments de mobilisation des ressources.
(Crédits : DR.)

Entre janvier et mars 2018, la somme mobilisée par le Trésor public ivoirien sur le marché des capitaux s'élève à 1.174 milliards de francs CFA. C'est ce qu'a indiqué cette fin de semaine le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique de la Côte d'Ivoire, Jacques Konan Assahore, qui a également fait remarquer que ce montant reste en deçà de l'objectif de 1.311 milliards de francs CFA soit 137 milliards de francs CFA de moins. Cependant, le responsable qui était à un séminaire consacré au bilan d'étape des activités planifiées pour l'année, a salué une avancée considérable. Il a imputé cette performance à la diversification des sources et instruments de mobilisation des ressources. Ces avancées «montrent bien l'efficacité du travail en équipe et confirment le fait que notre Institution est bien engagée sur la voie de la performance», a-t-il ensuite déclaré aux participants.

Plusieurs autres avancées

Le bilan à mi-parcours présenté par le Trésor ne s'arrête pas qu'à la mobilisation des fonds. Assahore a également fait cas d'avancées notables concernant  la conception de l'applicatif dédié à l'automatisation des comptes de gestion, l'actualisation de la nomenclature comptable et l'élaboration du référentiel des normes comptables de l'Etat. Le directeur du Trésor a aussi évoqué d'autres avancées, notamment, le déploiement de l'applicatif LINX en vue d'un meilleur suivi-évaluation de la mise en œuvre des recommandations issues des missions d'inspection et d'audit, et la finalisation de l'étude sur la rationalisation de la cartographie des Circonscriptions Financières et la création des Postes Comptables Ministériels en vue de l'actualisation du décret portant organisation du Ministère de l'Economie et des Finances. «La conduite satisfaisante de notre politique de formation à travers, notamment, la signature d'une convention entre le Trésor Public et l'Université Virtuelle de Côte d'Ivoire en prélude au lancement de la formation à distance. La poursuite, à un rythme appréciable, de la construction et de la réhabilitation de locaux, en dépit de l'insuffisance des moyens alloués», cite également Assahore qui poursuit attirant l'attention sur «le bon état d'avancement des projets en lien avec le Schéma Directeur des Systèmes d'Information, le Compte Unique du Trésor et l'optimisation des ressources intérieures grâce à l'appui financier de nos partenaires extérieurs».

Malgré ces avancées, le patron du trésor ivoirien a confié qu'il y avait beaucoup d'autres difficultés auxquelles il fallait faire face, notamment l'absence des moyens budgétaires pour financer nos activités. «Malgré ces difficultés, je voudrais vous inviter à maintenir cette dynamique de progrès tout en redoublant d'ardeur afin que nous puissions non seulement consolider les acquis, mais surtout corriger les insuffisances notamment d'ordre organisationnel et technique», a exhorté le responsable.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.