Afrique du Sud  : Omnia cède des actions pour lever 130 millions de dollars

 |   |  209  mots
(Crédits : DR.)
Impacté par une conjoncture difficile, le groupe Omnia de produits chimiques et d'engrais a décidé de céder sur le marché des actions de l'ordre de 2 milliards de rands. Un emprunt qui devrait l'aider à alléger sa dette qui s'élève à plus de 4 milliards de rands.

Le fabricant sud-africain de produits chimiques et d'engrais, Omnia Holdings, a annoncé ce lundi 12 août avoir lancé des obligations de 2 milliards de rands (130 millions de dollars) à 20 rands l'action. Omnia confirme ainsi son projet de levée de fonds annoncé en mai dernier afin de réduire sa dette, en émettant sur le marché quelque 100 millions d'actions.

Une dette handicapante

Le groupe sud-africain cherche aujourd'hui à réduire une dette très élevée, conséquence des levées de fonds qui avaient été opérées pour deux acquisitions et la construction d'une usine d'engrais. Les emprunts nets avec intérêt s'élevaient à 4,4 milliards de rands à la fin du mois de mars.

Lire aussi : Afrique du Sud : Steinhoff renfloue ses caisses en cédant des actions à 313 millions de dollars

Tôt dans la matinée de ce lundi,, les actions d'Omnia étaient en hausse de 1,53% à 34,59 rands, après avoir reculé de plus de 8% à l'ouverture du marché. Le groupe a également annoncé avoir conclu un accord de souscription avec les investisseurs Allan Grey, Coronation Asset Management, Foord Asset Management, Kagiso Asset Management, Old Mutual Investment Group et Prudential. Une décision a vite débouché sur la résiliation d'un contrat de souscription de réserve avec les banques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :