Afrique du Sud : la justice approuve 350 millions de dollars d’indemnités pour des travailleurs dans les mines

 |   |  184  mots
(Crédits : DR)
La justice sud-africaine a approuvé hier, vendredi, un accord garantissant l’indemnisation financière de mineurs malades à hauteur de 5 milliards de rands, soit environ 350 millions de dollars. Six géants du secteur devront mettre la main à la poche.

La mesure concerne au total plus de 100 000 mineurs ayant travaillé entre 1965 et aujourd'hui dans les mines d'or de six compagnies, tout en contractant une infection pulmonaire. La justice sud-africaine a validé hier, vendredi 26 juillet, un accord garantissant leur indemnisation à hauteur de 5 milliards de rands, soit environ 350 millions de dollars, qui devront être versés par lesdites entreprises.

Il s'agit précisément de la britannique Anglo American SA ; l'un des leaders mondiaux de l'industrie aurifère, Gold Fields ; African Rainbow Minerals du milliardaire Patrice Motsepe ; le numéro trois de l'extraction d'or en Afrique du Sud Harmony Gold ; et Sibanye Stillwater.

Ce groupe de mineurs n'est pas essentiellement sud-africain, certains sont du Mozambique, de l'Eswatini ou du Lesotho. Certains des mineurs ayant décédés, ce sont leurs familles qui récupéreront les indemnités. Cette décision de justice est l'aboutissement de plusieurs années de bataille judiciaire.

« Toutes les parties ont fait un effort pour que l'accord soit raisonnable, acceptable et équitable. [...] Les négociations ont permis d'aboutir aux meilleures conditions possible», a estimé la Haute Cour de Gauteng à Johannesburg.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :