Guinée : la GAC confie l'exploitation minière au français Bouygues

 |   |  367  mots
La Guinée possède plus de 7 milliards de tonnes de réserves de bauxite, soit 27 % du total des réserves mondiales.
La Guinée possède plus de 7 milliards de tonnes de réserves de bauxite, soit 27 % du total des réserves mondiales. (Crédits : GAC)
La Guinea alumina corporation vient d'attribuer à la société française Bouygues Travaux Publics un contrat d'exploitation minière et de construction d'infrastructures minières. La passation de contrat a été annoncé ce 19 juillet par le géant guinéen du secteur des mines, au terme d'une évaluation de 20 sociétés candidates qui a duré 12 mois.

Au terme d'une compétition de 12 mois entre 20 sociétés candidates, la Guinea alumina corporation (GAC) vient d'annoncer sa décision d'attribuer à la société française Bouygues Travaux Publics le contrat d'exploitation minière et de construction d'infrastructures minières. A ce titre, l'opérateur français effectuera toutes les opérations d'exploitation minière -forages, dynamitage et broyage- sur la mine du géant guinéen située à Tinguilinta.

Selon les termes du contrat, les travaux de construction seront lancés au cours du 4e trimestre de cette année, alors que les opérations d'exploitation débuteront au 4e trimestre 2018, pour une durée d'exécution de cinq ans. A partir de 2019, Bouygues devrait avoir lancé la phase opérationnelle du projet, notamment la commercialisation de bauxite. Et à cette étape, le volume des investissements sera déjà de 1 milliard de dollars. Il s'agit ainsi de l'un des plus importants investissements jamais réalisés dans le secteur minier en Guinée, ces quatre dernières décennies.

D'après les autorités guinéennes, le projet portera l'économie du pays, notamment à travers le développement des activités locales et la création de l'emploi.

«L'attribution de ce contrat représente un grand pas en avant dans notre projet en Guinée, qui revêt une importance socioéconomique pour la région de Boké en particulier et pour la Guinée en général. Je suis satisfaite des progrès réalisés jusqu'à présent», a commenté Aissata Diallo Beavogui, directrice générale de la GAC.

GAC dans le giron des Emiratis

La GAC est une société de développement minier travaillant actuellement au développement de son projet d'exportation de bauxite et d'alumine. Elle est une filiale de l'Emirates Global Aluminium (EGA), une des plus importantes compagnies minières au monde. Elle est détenue par Mubadala Development Company of Abu Dhabi et Investment Corporation of Dubaï. Ses principaux actifs d'exploitation sont Dubaï Aluminium (DUBAL) et Emirates Aluminium (EMAL) qui ont une production combinée de 2,4 millions de tonnes par an. A ce titre, EGA fait partie des cinq plus grands producteurs d'aluminium primaire au monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2018 à 0:27 :
Bonne nouvelle pour tout le monde que la chance soit avec tout un chacun 🍠 Suis je diplôme en Maths Appliqué depuis 2011actuellementFerrailleur à Afconssurl'extentiondeGAC
a écrit le 07/10/2018 à 0:21 :
Bonne nouvelle pour tout le monde que la chance soit avec tout un chacun 🍠
a écrit le 19/06/2018 à 8:12 :
Je porte à votre connaissance que je suis ELANZI Muhammed 32 ans, j'ai dix ans d'expériences dans le domaine de la construction métallique, chaudronnerie et la tuyauterie est charpante
Je suis disponible pour tout eventuel entretien pour le poste chefe d equipe
a écrit le 27/03/2018 à 13:16 :
Ce bon si c'est réalisé
a écrit le 27/03/2018 à 13:14 :
Ce bon si c'est réalisé
a écrit le 24/09/2017 à 13:52 :
Cool
a écrit le 22/09/2017 à 12:45 :
Merci
a écrit le 26/07/2017 à 20:59 :
C'est décevant pour un pays comme la Guinée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :