Niger, le déficit commercial s'aggrave encore

 |   |  278  mots
Niamey accuse de plus en plus sa dépendance économique aux exportations de cuivre, une situation qui oblige le Niger a entamé d'urgence une réorientation de sa politique économique
Niamey accuse de plus en plus sa dépendance économique aux exportations de cuivre, une situation qui oblige le Niger a entamé d'urgence une réorientation de sa politique économique (Crédits : CC 2/00)
La diminution des exportations et l'augmentation des importations en 2015 ont aggravé le déficit de la balance commerciale du pays. C'est ce qui ressort des données publiées par l’Institut National de la Statistique (INS) du Niger.

Le déficit commercial du Niger s'est établit ainsi à 957 milliards de Francs CFA en 2015 contre un peu plus de 365 milliards de Francs CFA en 2014, selon les chiffres publiés par L'INS. Ce qui représente une détérioration de 83,7% selon les données définitives 2011-2015 des Statistiques du commerce extérieur. D'ailleurs l'exercice 2015 a vu l'ensemble des produits à l'exportation chuté à l'exception de l'or. L'exportation des hydrocarbures a baissée de 39,6%, celle des produits de l'agriculture de 13,6% et celle des produits de l'élevage de 20,7%. En 2015, le Niger a exporté pour 51,1 milliards d'hydrocarbures, 6,5 milliards de produits agricoles et 6,2 milliards de produits d'élevage. L'Uranium vient en tête des produits exportés avec 240,8 Milliards de Francs CFA en valeur, soit 52,7%. Les hydrocarbures suivent avec 77,9 milliards de Francs CFA soit 17,0%, puis l'or avec 24,8 milliards de Francs CFA, soit 5,4%. Ces trois produits représentent à eux seuls 75,1% des exportations totales.

Dépendance envers la France

Côté importations, le Niger a importé des biens d'équipements à hauteur de 202,4 milliards de Francs CFA. Les « parties et accessoires d'appareils » viennent ensuite avec 160,9 Milliards de Francs CFA. Le riz a été importé à hauteur de 86,8 milliards de Francs CFA, les ciments hydrauliques à 49,1 milliards de Francs CFA et les produits pétroliers tels que le kérosène, les huiles de moteurs, le gasoil et le super à hauteur de 39,4 milliards de Francs CFA. Le Niger s'approvisionne principalement en Europe avec 567 milliards de Francs CFA en valeur, soit 40,1% des importations totales. Viennent ensuite l'Asie avec 506,3 milliards de Francs CFA soit 35,8% et l'Afrique avec 236,9 milliards, soit 16,8%. Le Niger est fourni principalement par la France avec 462,7 milliards de Francs CFA, soit 32,7% et par la Chine avec 327,6 milliards, soit 23,2%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :