Bénin : cinq secteurs intéressent les investisseurs sud-africains

 |   |  363  mots
Les activités portuaires béninoises sont aujourd'hui dans le viseur des investisseurs sud-africains.
Les activités portuaires béninoises sont aujourd'hui dans le viseur des investisseurs sud-africains. (Crédits : Les travailleurs déplacent un conteneur de riz sur un navire du Programme alimentaire mondial au port de Cotonou. Charles Placide Tossou/Reuters)
D'après l'ambassadeur de l'Afrique du Sud au Bénin, Noluthando Mayende-Sibiya, des hommes d'affaires et industriels sud-africains envisagent d'investir dans cinq secteurs de développement économique au Bénin, notamment dans le tourisme et les industries de transformation.

Des hommes d'affaires et industriels sud-africains ont ciblé cinq secteurs de développement économique au Bénin dans lesquels ils envisagent d'investir. C'est ce qu'a confié l'ambassadeur de l'Afrique du Sud à Cotonou, Noluthando Mayende-Sibiya, dans une déclaration rapportée par à l'agence de presse Xinhua.

La diplomate qui s'exprimait dans le cadre de la troisième session du comité conjoint en matière de commerce et d'investissement entre le Bénin et l'Afrique du Sud, le 30 août dernier, a expliqué qu'elle était accompagnée d'une forte délégation d'investisseurs de son pays : «Dans le cadre de cette session du comité conjoint en matière de commerce et d'investissement entre les deux pays, nous sommes venus à Cotonou, avec une forte délégation d'hommes d'affaires et de patrons des grandes industries de l'Afrique du Sud pour identifier les opportunités d'investissement au Bénin», a déclaré en substance Noluthando Mayende-Sibiya.

Selon elle, les cinq secteurs du développement économique en question sont clairement identifiés. Il s'agit ainsi du Port autonome de Cotonou, des infrastructures routières, du tourisme et du projet ferroviaire entre le Bénin et le Niger, et de l'agriculture et de la transformation des produits agricoles.

A en croire le ministère béninois des Affaires étrangères et de la coopération, les sessions du comité conjoint en matière de commerce et d'investissement entre le Bénin et l'Afrique du Sud sont des rencontres d'échanges commerciaux dont l'objectif est de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays et revigorer le partenariat d'affaires entre les entreprises et les hommes d'affaires sud-africains et béninois.

Des relations diplomatiques très avancées

Même si leurs relations ont tardé à s'établir contrairement à celles avec d'autres pays (19 mai 1994, puis l'ouverture d'une ambassade à Pretoria pour le Bénin le 12 janvier 1999), l'Afrique du Sud et le Bénin ont pu donner un élan pragmatique à leurs échanges. Dernièrement, en 2011, à l'occasion d'une visite du chef de l'Etat sud-africain Jacob Zuma au Bénin, avec son homologue béninois d'alors, le docteur Yayi Boni, les deux dirigeants avaient décidé de la suppression des visas entre les deux pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :