Tunisie  : les investissements étrangers ont chuté de 9,4% en 2016

 |   |  450  mots
(Crédits : © Anis Mili / Reuters)
D'après un bilan publié en fin de semaine par l'agence tunisienne de promotion de l'investissement extérieur, les investissements étrangers en Tunisie au cours de 2016 se sont inscrits en baisse par rapport à 2015. Ils ont atteint 2,14 milliards de dinars en 2016 soit 9,4% de moins qu'un an plus tôt.

C'est un bilan assez négatif qu'a rendu public l'agence nationale de promotion de l'investissement extérieur de la Tunisie (FIPA). Selon ce rapport, les investissements étrangers en Tunisie pour l'année 2016 ont perdu quelques précieux points. Le pays a mobilisé toute catégorie confondue, pas moins de 2,14 milliards de dinars (941 millions de dollars), soit une chute considérable de 9,4% par rapport à 2015. Sur les 2,14 milliards de dinars, le secteur énergétique prend une place importante avec 960,3 millions de dinars, suivi du secteur industriel avec 794,5 millions de dinars. Le secteur tertiaire, celui des services vienne ensuite avec 281,7 millions de dinars. L'agriculture clôture la tête de classement avec ses 20,8 millions de dinars. Marqué comme l'un des pays les plus prospères du continent africains il y a quelques années (taux de croissance économique à 5% en 2013), la Tunisie attirait encore beaucoup d'investisseurs étrangers. Mais avec le printemps arabe qui a emporté le président Ben Ali, additionné à la crise profonde du tourisme, le pays ne s'est plus vraiment relevé. En 2015, selon le Fonds monétaire international (FMI), la croissance économique de la Tunisie n'a pas pu atteindre 1%. Depuis, le pays peine à mobiliser des investisseurs étrangers malgré toutes les opportunités et toutes les mesures qu'offrent les autorités gouvernementales. D'après les archives de la FIPA, au moins 500 entreprises étrangères ont quitté le pays depuis la chute de Ben Ali, et les investissements directs étrangers ont chuté à 2 milliards de dinars (885 millions de dollars) en 2015 contre 3,5 milliards de dinars en 2010. C'est pour y remédier que le pays a organisé le sommet Tunisia 2020.

Le sommet Tunisia 2020 pour booster l'investissement étranger

Préoccupé par la régression des investissements étrangers et en panne de ressources pour relancer l'économie, le gouvernement a organisé les 29 et 30 novembre 2016 derniers une Conférence internationale d'appui au développement et à l'investissement dénommée Tunisia 2020. L'idée était d'attirer près de 70 investisseurs étrangers privés et publics. « Nous allons présenter aux investisseurs étrangers et aux bailleurs de fonds de grands projets d'une valeur globale de 50 milliards de dollars à mettre en œuvre au cours des cinq prochaines années. Certains d'entre eux seront réalisés dans le cadre d'un partenariat public-privé», avait déclaré à propos, Fadhel Abdelkefi le ministre tunisien du Développement, de l'investissement et de la coopération Internationale. A en croire le premier ministre tunisien, a l'issue de la conférence, l'Etat tunisien a reçu des promesses d'investissement de 14,8 milliards de dollars, auprès des Etats partenaires, des investisseurs privés et des institutions financières multilatérales. « Cette conférence a redonné confiance à la démocratie tunisienne et doit permettre une forte reprise économique », a estimé Youssef Chahed.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :