BEAC  : nouvelle sortie obligataire du Cameroun ce 6 septembre

 |   |  320  mots
(Crédits : DR)
L'Etat camerounais prévoit faire une sortie sur le marché financier de la Banque des Etats de l'Afrique centrale ce mercredi 6 septembre, a-t-on appris des sources bancaires. Fort de ses récents succès sur le marché, Yaoundé fera une adjudication d'obligations assimilables du trésor et compte lever 5 milliards de francs CFA.

Comme à son habitude ces derniers temps, le Cameroun va se tourner encore vers le marché financier de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), ce mercredi 6 septembre 2017. Le pays prévoit mobiliser à travers une émission d'obligations assimilables au trésor, une enveloppe de 5 milliards de francs CFA. Les sources bancaires précisent que la valeur nominale unitaire des titres émis dans le cadre de cette opération est de 1 million de francs CFA avec des intérêts précomptés sur ladite valeur et une maturité de 13 semaines alors que le remboursement des bons qui se présentent sous forme de titres dématérialisés, se fera in fine.

Les offres des souscripteurs pour la cession d'obligations du trésor camerounais vont se faire auprès de 16 banques et établissements financiers de la Cemac, agréés comme ''spécialistes en valeurs du trésor'' par le ministère en charge des finances du pays. Il s'agit en autres de l'Afriland First Bank, Bicec, Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (Bicig), BGFIBank, Crédit du Congo, Ecobank Cameroun et Centrafrique, Scb Cameroun et Société générale Cameroun.

Une bonne cote sur le marché

C'est la deuxième fois en deux mois que le Cameroun monte sur le marché des titres en Afrique centrale, comptant sur les succès antérieurs de ses adjudications. Le pays est sur une bonne dynamique actuellement en jouissant d'une bonne cote. Depuis plusieurs mois les taux de souscriptions de ses emprunts sont rarement en deçà de 100%.

Le dernier recours date du 9 août 2017. Le Cameroun était sorti sur le marché des titres de la BEAC pour mobiliser 5 milliards de francs CFA. Les résultats ont été surprenants. D'après les sources gouvernementales, le total des soumissions a été de 10,575 milliards de francs CFA soit un taux de couverture de 211,5% pour un taux d'intérêt minimum proposé de 3,3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :