Niger : Macron annonce un appui de 10 millions d'euros en faveur de l'enseignement des jeunes filles

 |  | 282 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : DR)
L’éducation des jeunes filles au Niger semble être une priorité pour la France. En marge d’une visite au Niger pour soutenir la force Barkhane et le G5 Sahel, Emmanuel Macron a promis 10 millions d’euros pour soutenir l'enseignement des jeunes femmes nigériennes.

Emmanuel Macron veut marquer l'engagement de la France au Niger dans le domaine de l'éducation, notamment en ce qui concerne la scolarisation des jeunes filles très exposées aux mariages précoces. Pour mettre fin à ce fléau, le président français, en visite à Niamey, a annoncé ce 23 décembre que la France allait aider « directement les familles, pour que le choix de la scolarisation prime sur d'autres considérations ».

Le soutien qui sera octroyé au Niger via l'Agence française de développement (AFD), est estimé à 10 millions d'euros. L'argent devra permettre de maintenir les jeunes filles à l'école jusqu'à 16 ans au moins comme l'a indiqué le président français ce samedi lors d'une conférence. « L'éducation gratuite et obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans a un double avantage : permettre d'éviter les mariages précoces, les grossesses précoces », a expliqué Macron. Un véritable défi dans un pays où seulement 17% des filles et des femmes âgées de 15 à 24 ans savent lire et écrire, selon l'ONG ONE.

Transition démographique

L'appui financier de la France pour améliorer les politiques nigériennes en matière d'enseignement des jeunes filles devra également permettre au gouvernement nigérien de démocratiser le planning familial. Au Niger, le taux de fécondité est 7,6 enfants par femme. Il faut donc « créer les conditions de la transition démographique », plaide le président nigérien Mahamadou Issoufou.

Il faut noter que le président français a fait d'autres annonces notamment le soutien de la France aux pays du Sahel. Un soutien qui devrait se concrétiser par l'engagement de moyens militaires supplémentaires dans la force G5 Sahel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :