Gaz : Total décroche 14,4 milliards de dollars de financement pour son projet mozambicain

 |   |  197  mots
(Crédits : Reuters/Total)
L’accord de financement regrouperait une vingtaine de banques, selon Reuters. Ainsi sur les 20 milliards de dollars nécessaires à la mise en oeuvre du méga-projet de GNL au Mozambique, Total garantit ainsi 14,4 milliards de dollars.

La pandémie du coronavirus n'a pas raison de certaines bonnes affaires. Total vient de conclure un accord de financement de 14,4 milliards de dollars pour son projet de gaz naturel liquéfié (GNL) au Mozambique, rapporte Reuters, citant deux sources proches du dossier.

L'accord de financement regrouperait, d'après les mêmes sources, une vingtaine de banques dont l'identité n'a pas été révélée.

Lire aussi : Avec l'acquisition des actifs d'Anadarko, Total conforte son leadership dans le GNL

En acquérant les actifs (26,6%) de l'Américain Anadarko dans le projet de GNL du Mozambique en septembre dernier pour 3,9 milliards de dollars, Total a pris le contrôle du plus grand projet de GNL jamais approuvé en Afrique.

Lire aussi : Plainte contre les GAFA : une nouvelle stratégie pour contrer le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Estimé à 20 milliards de dollars, ce projet qui s'inscrit dans le cadre d'un plan stratégique national au Mozambique, permettra notamment la construction de la première usine onshore de GNL, le développement de champs gaziers ou encore la construction de deux infrastructures de liquéfaction d'une capacité totale de 12,9 millions de tonnes par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :