Les chiffres-clés de l'énergie en RD Congo

 |   |  237  mots
(Crédits : © Jocelyn - Fotolia)
Au cœur du développement en matière d'énergies renouvelables, la République démocratique du Congo fait beaucoup parler d'elle sur le continent africain. Avec le projet hydraulique Grand Inga, ce ne sont pas moins de 40 000 MW qui pourraient être produits et utilisés par plusieurs pays voisins.

Un recours très important à l'énergie hydraulique

Plusieurs projets de centrales hydroélectriques se développent en République démocratique du Congo, notamment grâce à des fonds chinois, avec le barrage de Chollet ou la centrale hydroélectrique de Liouesso, inaugurée en 2017 et d'une capacité de 19,9 MW.

50 % : le Congo représente à lui seul la moitié du potentiel Africain en matière d'hydroélectricité.

13,5 % : c'est la part du territoire de la République démocratique du Congo qui est électrifiée.

88 196 m3 : c'est le potentiel estimé du pays, par an et par habitant, en matière d'électricité hydraulique.

>>> Lire aussi : Bientôt une hydrolienne installée sur le fleuve Congo

50 % VS 5 % : ce sont respectivement les taux de couverture électrique dans les villes et en milieu rural.

300 MW : c'est la capacité installée de la Centrale électrique du Congo (CEC) à Pointe Noire, qui fournit plus de 48 % de l'offre en électricité du pays. 50 MW sont produits par la centrale à gaz de Djeno et 44 % par la Société nationale d'électricité et son réseau de centrales hydroélectriques.

340 MW : c'est la demande estimée en République démocratique du Congo en matière d'électricité.

3 millions de barils par jour : c'est la quantité de pétrole produite par le Congo, l'un des principaux producteurs du continent africain.

90 % du volume total de bois récolté dans le bassin du Congo servirait de combustible.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2019 à 14:11 :
N'y a-t-il pas une confusion entre la RDCongo et le Congo-Brazza dans cet article ?
CEC, Djeno, Liouesso et Chollet sont en effet au Congo-B
a écrit le 21/05/2019 à 14:03 :
Pourquoi mélanger les chiffres de 2 pays différents ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :