I-Afrika Women et I-Afrika Start-up : deux nouveaux réseaux mis sur pied à l'Ifrane Forum 2018

 |   |  548  mots
(Crédits : DR)
La troisième édition du Sommet africain du commerce et de l'investissement - Ifrane Forum qui a pris fin la semaine dernière au Maroc a connu plusieurs grandes décisions. Les participants, de divers horizons sur le continent, ont décidé de mettre en place deux réseaux, notamment le I-Afrika Women et le I-Afrika Start-up. Des accords ont été signés entre des investisseurs occidentaux et des entreprises venant de divers pays africains.

Organisé chaque année depuis trois ans par l'Association I-AFRIKA, la troisième édition du Sommet africain du commerce et de l'investissement - Ifrane Forum s'est déroulé la semaine dernière au Maroc sous le haut patronage du Roi Mohammed VI. Selon les organisateurs, cette édition a été particulière car ayant permis de prendre de grandes décisions pour le développement du commerce et des investissements sur le continent africain. « Cette édition a prouvé qu'Ifrane Forum est bien plus qu'un évènement, c'est une philosophie ; Celle de privilégier les actions concrètes et les résultats palpables. Ifrane Forum 2018 a permis d'opérationnaliser les recommandations formulées dans la Déclaration d'Ifrane, notamment à travers la tenue des side events thématiques », a déclaré Khadija Idrissi Janati, la Présidente d'Ifrane Forum, dans un communiqué transmis à la presse. Le document explique que les participants à ce rendez-vous ont décidé de mettre sur pied deux réseaux.

Il s'agit premièrement du I-Afrika Women. Ce réseau a pour mission principale, indique le communiqué de « de mesurer la contribution des femmes dans l'économie africaine et œuvrer pour le changement des paradigmes liés à leur image ». Quant au second dénommé I-Afrika Start-up, il vise à « accompagner la croissance des start-up Africaines et amorcer la création d'un fond de soutien dédié », assurent les sources proches des organisateurs.

Des forums itinérants prévus, des accords signés et renforcement d'équipe

En dehors de la création de ces deux réseaux, les participants au Forum ont également pris la décision d'organiser des forums itinérants dans les villes africaines. Ceci, « dans l'optique d'une plus grande ouverture sur le Continent et afin de permettre à ses membres d'explorer davantage d'opportunités », a expliqué I-Afrika qui a ajouté que la première édition de ces forums aura lieu au Congo, à Brazzaville en avril 2019. Et pour contribuer à mettre en œuvre ses projets, notamment ces forums itinérants, définir la stratégie globale du réseau, porter sa vision stratégique et veiller à la bonne mise en œuvre de cette stratégie pour contribuer au développement de la coopération Sud - Sud, l'association I-Afrika a jugé bon de compléter son Conseil d'administration en coptant trois nouveaux membres. Il s'agit à juste titre, de Anthony Nkinzo Kamole, directeur général de l'Agence nationale pour la promotion des investissements de la RDC, Nadia Touby Eko, directrice générale de la Société SITTRA du Congo, et Cédric Longange Ingongomo, Président de la Chambre de commerce congolaise à Londres.

Egalement, l'édition 2018 de l'Ifrane Forum a permis à des investisseurs américains et trois entreprises et groupements économiques du Maroc, de la République du Congo et du Burkina Faso, de signer des mémorandums d'entente. Selon le communiqué, ceux-ci portent sur le financement de projets dans les secteurs des nouvelles technologies, de l'agroalimentaire et des énergies renouvelables.

Notons que 25 pays étaient représentés au forum avec 15 agences gouvernementales mais aussi 200 participants. Ces derniers ont profité de 6 plénières avec des débats articulés autour des 4 secteurs majeurs et déterminants pour l'émergence de l'économie du Continent, en l'occurrence l'industrie, le tourisme, les énergies, et les infrastructures et la logistique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :