Accès à l’électricité : Energy Generation relance le défi aux inventeurs africains

 |   |  487  mots
(Crédits : Reuters)
L’association Energy Generation qui milite pour l'indépendance énergétique en l'Afrique lance la seconde édition de l’Africa Energy Generation Prize, un concours panafricain d’inventions de solutions génératrices d’énergie à bas coûts. Les candidats ont cinq semaines pour postuler.

Ils sont très nombreux sur le continent africain, les inventeurs à rivaliser de talents et d'ingéniosité. Ils proposent des solutions innovantes, dans tous les domaines, aux nombreux problèmes qui ralentissent encore la marche de l'Afrique vers le progrès. A tous ces « Geeks », Energy Generation veut offrir une occasion de se mesurer. L'association relance l'Africa Energy Generation Prize, un concours panafricain d'inventions de solutions génératrices d'énergie à bas coûts.

Ouvert jusqu'au 30 septembre

C'est la deuxième édition du concours de l'Africa Energy Generation Prize. L'appel à candidature vient d'être lancé. Il est ouvert jusqu'au 30 septembre 2017.

« Forts du succès de la première édition, nous sommes maintenant convaincus que la jeunesse africaine est pleine de ressources pour adresser le challenge de l'accès à l'énergie. Aussi, nous travaillons dur pour aller encore plus loin l'année prochaine », a déclaré Astria Fataki, Présidente d'Energy Generation.

Peuvent candidater à ce concours « panafricain », tous les jeunes, résidant en Afrique et ayant une idée ou un projet innovant pour favoriser l'accès à l'énergie.  « Pour participer, il faut réaliser et télécharger deux vidéos de présentation de soi et de son projet et remplir un formulaire d'inscription en ligne », a indiqué un communiqué de presse de l'association. Il faut noter que le défi lancé aux participants est majeur.

L'Afrique, un continent dans le noir

Il consiste en substance à transformer une idée en projet concret. Chaque candidat doit développer un prototype fonctionnel pour apporter des réponses locales et innovantes aux défis de l'accès à l'énergie en Afrique. Et cela n'a rien d'utopie puisque de jeunes entrepreneurs africains ont déjà relevé ce défi en proposant « des solutions africaines d'électrification » lors de la première édition du concours « Africa Energy Generation Prize » en 2016. Et le sujet a de quoi inspirer les candidats.

 Dans un rapport rendu public au début du mois de juin, la Banque mondiale estime qu'à peine 35 % de la population africaine a accès à l'électricité, et ce avec des capacités de production de seulement 100 GW, le continent est en retard sur le reste du monde. « Le niveau de consommation des Africains raccordés à l'électricité est en général relativement faible et le service, peu fiable et coûteux. », regrette la BM.

Un seul remède à ce grand déficit qui étrangle encore plusieurs économies africaines : des investissements privés massifs dans les infrastructures de transport et de distribution d'électricité encore sous-développées d'Afrique. Cette vision est largement partagée par Energy Generation qui compte mobiliser cette année dans son projet de nombreux partenaires tels que Akon Lighting Africa, la Fondation Schneider Electric, Solektra International, la Délégation de l'Union Européenne au Togo, GreenWish Partners entre autres. L'objectif ? Booster les investissements notamment privés dans le secteur de l'énergie en Afrique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :