Le Niger mobilise 22 milliards Fcfa sur le marché financier sous-régional

 |   |  244  mots
(Crédits : DR.)
A l'issue de son émission d'adjudication de bons assimilables du trésor à 12 mois sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine, le Niger a mobilisé une enveloppe de 21,923 milliards de francs CFA, a-t-on appris auprès de l'agence UMOA-Titres. L'opération a connu un succès avec un taux de couverture de 149,02%.

Objectif plus qu'atteint pour le Niger sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ! Le pays ouest-africain a pu mobiliser suite à son émission d'adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) à 12 mois, une somme de 21,923 milliards de francs CFA. L'information a été donnée l'Agence UMOA-Titres basée à Dakar et qui était en charge de la gestion de l'opération. L'institution a indiqué que cette enveloppe mobilisée signifie un franc succès pour le pays sur le marché financier sous-régional.

En effet, le Trésor public nigérien à travers cette opération visait un montant de 20 milliards de francs CFA, soit 1,923 milliard de francs CFA de moins que l'enveloppe mobilisée. A l'issue de l'émission, le pays s'est vu proposer 29,803 milliards de francs CFA au titre des soumissions globales, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 149,02%.

En ce qui concerne le taux moyen pondéré, il se situe à 6,23% alors que le taux marginal s'est établi à 6,45%. Quant au rendement moyen pondéré, il est à  6,65%, a communiqué l'agence UMOA-Titres. La même source a donné d'autres précisions sur les détails de l'opération, indiquant notamment que les titres émis sont remboursables le premier jour ouvrable suivant la date d'échéance fixé au 16 janvier 2020. Quant aux intérêts, ils sont payables d'avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui s'élève à un million de francs CFA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :