Le Sénégal se dote de la plus ‘‘grande’’ centrale solaire d'Afrique de l'Ouest

L’énergie solaire est depuis un certain temps devenue une porte de sortie pour les pays africains en matière d’énergie. Le Sénégal pour ne pas rester en marge de cette course aux énergies renouvelables, vient d’inaugurer ce samedi à Bokhol, la plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’ouest.

2 mn

Le Sénégal se dote d'une centrale solaire qui devrait fournir 20 Mégawatt supplémentaire au pays
Le Sénégal se dote d'une centrale solaire qui devrait fournir 20 Mégawatt supplémentaire au pays (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

« Cette unité, d'une puissance de 20 MW, devrait couvrir la consommation en électricité de 180 000 personnes dans le nord du pays », précise la présidence du Sénégal. Selon Macky Sall cette centrale permettra d'éviter l'émission de 25.000 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) chaque année et, également de booster les activités agricoles et industrielles de la vallée du fleuve Sénégal.

 Cette centrale érigée sur 35 hectares est constituée de 76 000 panneaux de 265 watts chacun. Sa mise en service permettra d'injecter 20 mégawatts supplémentaires dans le réseau de distribution de la Société nationale d'électricité (SENLEC). « Cette infrastructure dont la réalisation a coûté 17 milliards de francs CFA est le fruit d'un partenariat public-privé suivant un schéma de capitalisation faisant en sorte que 45 % des revenus tirés des investissements réalisés resteront au Sénégal », a ajouté Macky Sall.

 Vers une réduction du coût de l'électricité au Sénégal

Avec la baisse continue des cours mondiaux du pétrole et du gaz mais aussi avec la construction d'une nouvelle centrale solaire, le gouvernement sénégalais a émis le souhait de réduire les tarifs de l'électricité d'ici 2017.

Pour activer le plan, Maky Sall a invité les responsables de la Société nationale d'électricité (SENELEC) à réfléchir sur la possibilité d'une réduction du prix de l'électricité pour les consommateurs d'ici à janvier 2017. « Je voudrais demander à la SENELEC de réfléchir sérieusement sur la possibilité de réduire le prix de l'électricité vendue aux consommateurs d'ici au mois de janvier 2017. Nos partenaires n'ont pas à avoir peur puisqu'ils seront payés », a déclaré Macky Sall lors de l'inauguration de la centrale solaire de Bokhol.

Dans un communiqué de presse, la présidence sénégalaise indique que de 97 francs par kilowatt heure en 2012, le coût de production de l'électricité est tombé à 44 francs le Kilowatt heure en 2015. Et de 900 heures de coupure en 2011 SENELEC est aujourd'hui en dessous de 80 heures de coupure. De quoi attirer beaucoup plus d'investisseurs.

2 mn

ConnectLive54 - Comment révolutionner les PPP pour l'essor économique du Congo ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 15/12/2016 à 22:02
Signaler
Mais les nuits resteront longues et dans l'obscurité !!!

à écrit le 23/10/2016 à 18:55
Signaler
Burkina Faso, près d'Ouagadougou, Zagtouli, une centrale de 33 MW (130 000 panneaux) est en construction depuis le mois de juin. "Le coût du projet est estimé à 47,5 millions d’euros dont plus de la moitié (soit 25 millions d’euros) est apportée par...

le 13/11/2016 à 6:02
Signaler
A en croire le montage financier que vous décrivez, ce n'est donc pas "...les nations africaines (qui) se mettent enfin au solaire ...." mais l'UE et l'AFD qui mettent le Burkina à l'énergie solaire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.