Afrique subsaharienne : l’accroissement de la main-d’œuvre engendrera un million de chômeurs de plus dans la région

En 2018, le taux de chômage en Afrique subsaharienne devrait atteindre 7,2%, demeurant pour l’essentiel inchangé. Parallèlement, le nombre de chômeurs devrait augmenter d’un million en raison des forts taux de croissance de la main-d’œuvre dans la région, selon le nouveau rapport de l’Organisation mondiale du travail sur l’emploi et les questions sociales dans le monde.
Mounir El Figuigui

3 mn

Dans les pays émergent, le nombre de personnes se trouvant dans l’extrême pauvreté au travail devrait atteindre, sur une tendance baissière, 176 millions en 2018, soit 7,2% de l’ensemble des personnes employées.
Dans les pays émergent, le nombre de personnes se trouvant dans l’extrême pauvreté au travail devrait atteindre, sur une tendance baissière, 176 millions en 2018, soit 7,2% de l’ensemble des personnes employées. (Crédits : Reuters)

Le chômage dans le monde devrait rester au même niveau que l'année précédente, en raison de l'accroissement de la main-d'œuvre fait qu'en 2018, selon le nouveau rapport de l'Organisation internationale du Travail (OIT), intitulé Emploi et questions sociales dans le monde : tendances 2018.

D'après les experts de l'OIT, le taux de chômage mondial est aujourd'hui quasiment stable, après une hausse en 2016. Il aurait atteint 5,6% en 2017, pour un nombre total de chômeurs dépassant les 192 millions.

Cette tendance positive enregistrée entre 2017 et attendue en 2018 revient d'abord à la bonne performance des marchés du travail dans les pays développés, où le taux de chômage devrait encore reculer de 0,2 point de pourcentage cette année pour se limiter à 5,5%.

Mais à l'inverse, la croissance de l'emploi ne devrait pas suffire à combler l'augmentation de la population active dans les pays émergents et les pays en développement, mais elle a toutefois progressé par rapport à 2016, avertissent les analystes de l'OIT.

«Même si le chômage s'est stabilisé à l'échelle mondiale, les déficits en matière de travail décent sont encore répandus: l'économie mondiale ne crée toujours pas suffisamment d'emplois. Des efforts supplémentaires doivent être déployés pour améliorer la qualité du travail pour celles et ceux qui ont un emploi et pour garantir que les gains de croissance sont équitablement répartis», estime le directeur général de l'OIT, Guy Ryder, dans une note de présentation du nouveau rapport.

Un taux de chômage de 7,2% en Afrique subsaharienne

D'après les prévisions du rapport de l'OIT, le taux de chômage en Afrique subsaharienne devrait atteindre 7,2%, demeurant ainsi quasi inchangé. Le nombre de chômeurs devrait quant à lui augmenter d'un million de plus en raison des forts taux de croissance de la main-d'œuvre dans la région. Autre prévision alarmiste, plus d'un travailleur sur trois, de cette région d'Afrique, vit dans des conditions d'extrême pauvreté, tandis que près de trois travailleurs sur quatre occupent un emploi vulnérable.

«Dans les pays en développement toutefois, la réduction de la pauvreté au travail n'avance pas suffisamment vite pour compenser l'expansion de la population active. Le nombre de travailleurs vivant dans l'extrême pauvreté devrait rester obstinément au-delà des 114 millions pour les années à venir, touchant 40% de l'ensemble des travailleurs en 2018», explique Stefan Kühn, économiste à l'OIT et principal auteur du rapport.

8,7 millions de chômeurs en Afrique du Nord

Dans les pays au nord du Continent, le nombre de chômeurs et -l'instar du scénario de l'Afrique subsaharienne- demeure stable à 8,7 millions dans un contexte de forte croissance de la main-d'œuvre. Le taux de chômage par contre devrait diminuer, passant de 11,7% en 2017, à 11,5% en 2018.

Petit bémol, à l'échelle mondiale, la région affiche le plus fort taux de chômage alimenté par de graves pénuries d'emploi pour les jeunes et les femmes, nettement surreprésentés parmi les chômeurs, rapporte l'OIT dans son rapport.

Mounir El Figuigui

3 mn

ConnectLive54 - Comment révolutionner les PPP pour l'essor économique du Congo ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.