Cameroun : le numérique au cœur de la 7e édition de la Conférence internationale des guichets uniques

 |   |  414  mots
Port autonome de Kribi au Cameroun.
Port autonome de Kribi au Cameroun. (Crédits : DR)
La septième édition de la Conférence internationale des guichets uniques se tiendra à Yaoundé le 17 septembre prochain. Dans une logique futuriste, l’événement place le numérique au cœur des échanges dans un contexte de besoin de performance et d’entrée en vigueur de l’accord de zone de libre-échange africaine (Zleca).

Quels sont les défis majeurs du commerce intra-africain et comment les relever ? Comment utiliser le numérique pour révolutionner les chaines logistiques à travers le Continent ? Quels instruments pourraient faciliter la mise en place et l'usage de guichets uniques par les pays sans littoral ? Quelles sont les startups innovantes du secteur et comment bâtir une véritable logistique disruptive. Telles sont quelques-unes des questions que se propose d'aborder la Conférence internationale des guichets uniques (SWC) dont la 7e édition est organisée du 17 au 19 septembre prochain à Yaoundé, par l'Alliance africaine pour le commerce électronique (AACE) en partenariat avec le Guichet unique des opérations de commerce extérieur du Cameroun (GUCE).

«Nous n'avons plus le droit d'être à la traîne»

«L'intégration de l'innovation dans la chaîne logistique doit être une priorité pour nous, acteur du secteur. Nous n'avons plus le droit d'être à la traîne», a déclaré Isidore BIYIHA, Président de l'AACE et Directeur Général du GUCE. «Nous avons fait du numérique notre cheval de bataille pour faire des Guichets Uniques des outils performants au service de nos Etats afin de contribuer à la compétitivité des économies africaines et les aider à faire décoller le commerce intra-africain», a-t-il ajouté.

Placé sous le haut patronage du président Paul Biya, l'événement accueillera des acteurs du commerce international, du transport et de la logistique venant d'une vingtaine de pays africains et d'ailleurs dans le monde ainsi que d'experts des institutions telles que la Banque mondiale, la Commission de l'Union africaine (UA), la Banque africaine de développement (BAD), l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) ou encore l'Organisation mondiale des douanes. Les échanges au cours de ce forum seront enrichis avec le regard d'experts issus des institutions économiques d'Afrique de l'Ouest et du Centre (CEDEAO et CEEAC), du secteur privé -notamment le géant chinois Alibaba-, ainsi que les directeurs de divers guichets uniques à travers le Continent, notamment ceux de Cote d'Ivoire, du Sénégal, du Maroc, de Tunisie, du Mozambique, du Ghana ou du Kenya.

Un pied dans le futur

Ambitionnant de projeter le Continent dans l'avenir, cette édition entend également aborder les tendances d'avenir des guichets uniques au travers des technologies telles que le Big data, le blockchain et l'intelligence artificielle (IA).

Pour davantage marquer la dimension numérique donnée à cette édition, la conférence offrira une plateforme de concours aux des startups innovant dans le domaine de la logistique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :