Economie numérique : Alibaba appuiera la stratégie éthiopienne

 |   |  523  mots
Getahun Mekuria, ministre éthiopien de l'Innovation et de la technologie, a rencontré Jack Ma au siège d'Alibaba mardi 13 août.
Getahun Mekuria, ministre éthiopien de l'Innovation et de la technologie, a rencontré Jack Ma au siège d'Alibaba mardi 13 août. (Crédits : Twitter/Dr.-Ing. Getahun Mekuria)
Mobilisée pour construire une économie numérique qui fera du pays une référence à travers le Continent, l’Ethiopie s’entoure du géant chinois Alibaba. Une rencontre concluante a eu lieu en début de semaine au siège de la firme à Hangzhou et devrait être suivie d’une visite de Jack Ma à Addis Abeba d’ici la fin de l’année. L’un des axes du partenariat porte sur l’accompagnement des PME digitales.

Les pourparlers se sont déroulés avec succès ce mardi 13 août à Hangzhou, au siège au groupe Alibaba où le ministre éthiopien de l'Innovation et de la Technologie, Getahun Mekuria, a rencontré Jack Ma, le patron d'Alibaba. L'Ethiopie sera appuyée par le géant chinois dans l'élaboration et l'implémentation d'une stratégie numérique nationale ambitieuse.

L'Ethiopie envisage depuis peu de développer son économie numérique de façon à positionner le pays au plan régional. Récemment encore, lors de la cérémonie de remise des prix nationaux de la science, de la technologie et de l'innovation, le Premier ministre, Abiy Ahmed, a insisté sur le rôle vital du numérique dans l'accélération du développement. Dans cette quête à l'émergence numérique, Addis Abeba a identifié Alibaba comme un partenaire clé. D'ailleurs cette visite à Hangzhou de Mekuria est la troisième d'un officiel éthiopien en l'espace de 16 mois dans les locaux du géant chinois du numérique après les déplacements en avril 2018 et en janvier 2019 du Premier ministre.

Jack Ma à Addis Abeba d'ici novembre

Une nouvelle étape sera franchie dans le processus de cette collaboration d'ici la fin d'année, lors d'un déplacement prévu du patron d'Alibaba en Ethiopie. «Jack Ma a dit avoir été inspiré par les réformes que nous avons entreprises, confirmant que l'Éthiopie est désormais un partenaire stratégique clé auquel il rendra visite cette année», a déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué suivant cette réunion.

Selon Xinhua qui cite l'ambassadeur d'Ethiopie en Chine, Teshome Toga Chanaka, cette visite devrait intervenir en novembre prochain.

Outiller les TPE et PME digitales

L'investissement d'Alibaba en Ethiopie interviendrait ainsi après celui au Rwanda qui a fait du pays le premier d'Afrique membre de sa plateforme mondiale. En Afrique du Sud aussi, des pourparlers sont en cours depuis l'automne dernier pour un vaste projet de formation des jeunes.

Au travers de plusieurs initiatives, Jack Ma a démontré son ouverture à l'investissement en Afrique. « Aujourd'hui, l'infrastructure africaine n'est pas parfaite, elle n'est pas bonne, ... mais cette situation représente une opportunité à saisir », déclarait-il devant des investisseurs en septembre 2018.

En Ethiopie, l'un des axes de la collaboration avec Alibaba consistera en l'accompagnement des TPE et PME spécialisées dans le numérique. Pour sa part, le groupe chinois se réjouit déjà de pouvoir « partager les meilleures pratiques afin d'aider les petites entreprises opérant dans l'économie numérique ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :