Bénin  : une levée de 260 millions d'euros pour réduire le service de la dette et financer les secteurs sociaux

L'Etat béninois vient d'obtenir un financement de 260 millions d'euros, soit près de 170,5 milliards de francs CFA, auprès d'une banque internationale. Accordé avec l'appui de la Banque mondiale, le montant de la levée sera mobilisé pour la réduction du poids du service de la dette et ainsi financer des dépenses sociales prioritaires.
Une partie des fonds levés viendra soutenir les dépenses sociales prioritaires, estimées cette année par le gouvernement béninois à quelque 180 milliards de Fcfa.
Une partie des fonds levés viendra soutenir les dépenses sociales prioritaires, estimées cette année par le gouvernement béninois à quelque 180 milliards de Fcfa. (Crédits : DR.)

Le ministère béninois de l'Economie et des finances a annoncé, dans un communiqué publié ce mercredi 17 octobre, la levée avec réussite d'une enveloppe totale de 260 millions d'euros soit environ 170,5 milliards de francs CFA, auprès d'une banque internationale.

«C'est une étape marquante dans l'histoire du Bénin. Nous venons de boucler le premier financement international auprès d'un investisseur privé avec le soutien de la Banque mondiale pour une opération exceptionnelle qui va abaisser le coût de la charge de la dette et nous permettre de renforcer nos engagements en matière de dépenses sociales prioritaires», a déclaré le ministre de l'Economie et des finances, Romuald Wadagni, cité dans le communiqué.

Le prêt permettra d'améliorer le profil de dette du pays et d'engager le remboursement d'un portefeuille d'emprunts existants à des banques locales ayant une maturité moyenne d'environ 2 ans et financer ainsi les dépenses sociales prioritaires.

Dans le détail, le prêt est partiellement garanti par la Banque mondiale, à hauteur de 40% du principal. Il porte également une marge d'intérêt inférieure à 3,5% pour une maturité de 12 ans. «L'utilisation d'une structure d'assurance innovante pour les prêteurs, apportée par ATI-ACA, a également permis d'attirer une banque internationale dans ces termes exceptionnellement favorables au Bénin», a ajouté le communiqué.

Attirer davantage d'IDE

Au regard des difficultés rencontrées cette année sur le marché financier, cette nouvelle levée de fonds est pratiquement une réussite pour les autorités financières du pays. Le département de Romuald Wadagni conclura d'ailleurs que «cette opération très innovante menée par le ministère de l'Economie et des finances démontre la capacité du Bénin à attirer des investisseurs internationaux privés».

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.