Bénin : l'IDA débloque 32 millions de dollars pour un projet de surveillance sanitaire

Le Bénin va bénéficier d'un financement de 32 millions de dollars soit environ 16 milliards de francs CFA auprès d'Association internationale de développement, a annoncé le gouvernement béninois dans un communiqué ce mercredi. La source indique que les fonds serviront au financement du projet régional d'amélioration des systèmes de surveillance des maladies.
Ce financement s'inscrit dans le cadre du Projet régional d'amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l'Ouest.
Ce financement s'inscrit dans le cadre du Projet régional d'amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l'Ouest. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)

L'Association internationale de développement (IDA) mobilise de nouveau des fonds au profit de l'Etat béninois. Grâce à un accord dont l'autorisation de la ratification a été approuvée par le Conseil de ministre béninois ce mercredi 25 juillet, l'institution du groupe de la Banque mondiale va accorder au pays, un financement de 32 millions de dollars soit environ 16 milliards de francs CFA. D'après un communiqué de gouvernement sanctionnant le Conseil des ministres, « cet accord porte sur un crédit d'environ 8 milliards de francs CFA et un don du même montant, soit au total 16 milliards de francs ». Il s'inscrit « dans le cadre du Projet régional d'amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l'Ouest », souligne le gouvernement béninois.

Selon la même source, le projet sera exécuté en cinq composantes et devrait contribuer à mettre en conformité les normes nationales et régionales de services vétérinaires avec celles internationales, avec un accent particulier sur la détection précoce et la capacité d'intervention rapide. « Ainsi, il favorisera une surveillance collaborative en matière de maladies et de préparation aux épidémies en Afrique de l'Ouest, en vue d'apporter une réponse aux faiblesses systémiques dans les secteurs de la santé animale et humaine », poursuit le communiqué du gouvernement béninois ajoutant que les ministres concernés par le projet ont été instruits à l'effet de prendre les mesures utiles aux fins de la ratification, par l'Assemblée nationale de l'accord de prêt entre le Bénin et l'IDA, par le Conseil des ministres, « tenant compte de l'importance du projet ».

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.