Banques : le bénéfice net consolidé d'Ecobank s'envole de 31% à fin juin 2018

 |   |  409  mots
Siège d'Ecobank à Lomé, au Togo.
Siège d'Ecobank à Lomé, au Togo. (Crédits : Reuters)
De janvier à juin 2018, le bénéfice net consolidé réalisé par le groupe bancaire panafricain Ecobank se chiffre à près de 94,7 milliards de francs CFA soit environ 161 millions de dollars, a-t-on appris auprès de l'institution basée dans la capitale togolaise, Lomé. Ce montant représente une hausse de 31% par rapport aux chiffres enregistrés un an plus tôt.

Au cours du premier semestre 2018, le groupe bancaire panafricain Ecobank a réalisé de très belles performances. D'après les données publiées par la Banque sise à Lomé cette semaine, elle a réalisé au cours de cette période, un bénéfice net consolidé de 94,672 milliards de francs CFA soit 160,942 millions de dollars.

Cette performance est très saluée par les dirigeants de la société, d'autant plus que, comparé à la même période l'année dernière, où le bénéfice net consolidé s'était établi à 72,076 milliards francs CFA, on constate une progression de 31%. « Ces résultats montrent les réalisations considérables que nous avons déjà faites dans la phase d'exécution de notre stratégie », s'est réjoui Ade Ayeyemi, le directeur général du groupe. Selon le Top management, la Banque a été encouragée par le niveau d'activité de la clientèle dans la plupart des agences et en particulier dans le secteur des dépôts.
Cette performance notée sur le plan du bénéfice est constatée sur d'autres plans.

Notamment, en ce qui concerne le total du bilan de la banque, il s'est établi fin juin 2018 à 12.170,8 milliards francs CFA contre 12.134,9 milliards francs CFA enregistrés au 30 juin 2017. Tendance confirmée pour le résultat d'exploitation de la Banque qui s'est bonifié de 35,05% à 119,479 milliards francs CFA contre 88,469 milliards francs CFA au premier semestre 2017.

Léger repli du produit net bancaire

Contrairement au bénéfice en hausse, le produit net bancaire connait un léger repli de 4% sur cette période par rapport à la même l'année dernière. Alors qu'il a été noté à 532,3 milliards francs CFA à fin juin 2017, au 30 juin 2018, la Banque l'a enregistré à 511,6 milliards francs CFA. Même tendance pour les fonds propres groupe bancaire qui enregistrent également une chute assez importante de 9%. Ceux-ci sont en repli sur la même période, s'établissant à 1.132,3 milliards francs CFA en 2017 contre 1.081,7 milliards francs CFA en 2018.

Quant aux charges bancaires du groupe, elles ont été mieux maîtrisées sur les 6 premiers mois de cette année, s'élevant à 316,6 milliards francs CFA par rapport à la même période l'année dernière où elles s'élevaient à 322,7 milliards francs CFA. De même, le coût du risque a été fortement réduit sur la période prise en compte. Il est passé de 121,2 milliards francs CFA à 75,5 milliards francs CFA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :