Maurice : en quête de croissance, ABAX rejoint le groupe Ocorian

 |   |  452  mots
A gauche, Richard Arlove, CEO d'ABAX. A droite, Nick Cawley, CEO d'Ocorian.
A gauche, Richard Arlove, CEO d'ABAX. A droite, Nick Cawley, CEO d'Ocorian. (Crédits : DR (Abax))
Le géant des services fiduciaires, de conseil et d'affaires basé à Maurice, ABAX, vient d'être racheté par le groupe Ocorian, une société internationale de prestation de services financiers spécialisés, ont annoncé conjointement les deux parties de ce deal dont le montant reste inconnu. Cette transaction devrait se conclure dans quelques semaines, suivant les approbations réglementaires par la Financial Services Commission.

La société ABAX veut pouvoir profiter du large réseau du groupe Ocorian, couvrant plusieurs pays d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Afrique, du Moyen-Orient et d'Asie, notamment la Grande-Bretagne, le Luxembourg, les Pays-Bas, Singapour, les États-Unis, l'Irlande, les Iles Caïman, les Iles Anglo-Normandes (Jersey et Guernesey), l'Afrique du Sud, ou encore la Côte d'Ivoire et Dubaï. Pour ce faire, le prestataire international de services fiduciaires, de conseil et d'affaires basé à Maurice et disposant des bureaux à Abidjan, Dubaï, Johannesburg, Londres et Singapour, vient de conclure son rachat par le groupe Ocorian. «Notre priorité avec cette transaction était de trouver un partenaire qui nous aidera à réaliser nos ambitions de croissance», a déclaré Richard Arlove, directeur général de ABAX Corporate Services. «Nous avons pour objectif de devenir l'un des plus importants prestataires de services intégrés aux entreprises en Afrique, tout en consolidant notre offre sur l'Asie. Le rachat d'ABAX par le groupe Ocorian produira encore plus de valeur pour nos clients à travers des opérations dans de nouvelles juridictions», a-t-il ajouté.

Du côté du groupe Ocorian, cette opération répond aux ambitions d'expansion et de couverture de domaines d'activités encore plus porteurs. Le géant international des services financiers spécialisés compte ainsi sur le portefeuille d'ABAX pour s'étendre beaucoup plus sur le plan international. «Cette transaction reflète la stratégie d'expansion et de diversification de notre entreprise, en privilégiant les juridictions porteuses. Cela renforcera notre position en tant que leader dans le secteur des services financiers, avec un accent particulier en Afrique et en Asie», a fait remarquer Nick Cawley, le patron de Ocorian.

Un actif de près de 180 milliards de dollars

Avec cette transaction, le groupe Ocorian gagne en envergure et devra en plus de ses actifs de 150 milliards de dollars, gérer les actifs de ABAX élevés à 24 milliards de dollars, soit un total de 174 milliards de dollars. Aussi, en plus de ses 700 employés à travers ses différents bureaux à travers le monde, jouissant d'une expérience de 45 années d'existence, Ocorian devra désormais compter aussi dans ses rangs 275 employés supplémentaires provenant de ABAX. Ocorian bénéficiera en outre de l'expertise de sa nouvelle filiale, laquelle tourne autour de «l'optimisation de la valeur pour l'entreprise et l'investisseur à travers la structuration et la gestion d'investissements transfrontaliers dans les marchés émergents, avec un accent particulier sur l'Afrique», pour citer le communiqué officiel.

Notons que l'opération de rachat devrait se conclure dans les semaines à venir, «suivant les approbations réglementaires par la Financial Services Commission», indique-t-on des sources de ABAX. Quant au montant de la transaction, rien ne filtre pour le moment.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :