Hausse des investissements chinois en Afrique

 |   |  221  mots
(Crédits : Reuters)
La Chine continue de renforcer sa présence en Afrique. Selon les chiffres officiels du ministère chinois du Commerce, les investissements directs non financiers des entreprises chinoises en Afrique ont augmenté de 31% sur un an au cours des dix premiers mois de l'année. La bonne nouvelle c'est que l'industrie domine ces investissements.

Les flux d'investissements chinois en Afrique ne tarissent pas. Les investissements directs non financiers des entreprises chinoises en Afrique ont augmenté de 31% sur un an au cours des dix premiers mois de l'année. Ils totalisent ainsi plus de 2,5 milliards de dollars. C'est ce qu'a annoncé le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Sun Jiwen, cité par l'agence de presse chinoise, Xinhua. Au vu de la situation compliquée de l'économie mondiale, l'augmentation de ces investissements est reflètent la confiance des entreprises chinoises dans le marché et le développement économique de l'Afrique, mais aussi le caractère stratégique du continent pour l'approvisionnement de l'empire du milieu en ressource naturelles.

L'industrie à la tête des secteurs ciblés

Le secteur manufacturier représente toujours une part importante des investissements des entreprises chinoises en Afrique. L'investissement dans ce secteur a dépassé 10% du total. La coopération sino-africaine couvre principalement les domaines de la construction d'infrastructures, le développement industriel et l'exploitation d'énergies. En septembre 2016, la Chine a signé des accords-cadres sur la coopération dans la capacité de production avec sept pays africains, dont l'Ethiopie, l'Egypte, la République du Congo, le Mozambique et le Soudan. Cela s'est traduit par le démarrage de grands projets ferroviaires, portuaires et électriques un peu partout sur le continent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2016 à 21:25 :
Il faut peut-être relativiser cette info, puisqu'en 2015, il semblerait que les investissements chinois en Afrique auraient pris une claque.
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/11/17/les-investissements-chinois-en-afrique-s-ecroulent-de-40_4812013_3212.html
Réponse de le 16/07/2017 à 7:45 :
J'espere bien que vous avez raison.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :