Afrique de l'Ouest : un DealRoom virtuel pour connecter les investisseurs aux entreprises

 |  | 405 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
Le Trade Hub a pour objectif d'attirer 400 millions de dollars de nouveaux investissements privés dans la sous-région.

Le West Africa Trade and Investment Hub vient de lancer son DealRoom virtuel qui permet aux investisseurs internationaux d'accéder aux informations et aux opportunités commerciales du Trade Hub.

Financé par l'Agence américaine pour le développement international (USAID), le Trade Hub vise à catalyser la croissance économique en Afrique de l'Ouest en utilisant une approche basée sur le marché. Grâce à son fonds de co-investissement, le Trade Hub entend attirer 400 millions de dollars de nouveaux investissements privés.

Une plateforme d'interconnexion entre investisseurs étrangers et entrepreneurs africains

Le DealRoom Virtuel a été mis en place sur Asoko Insight, une plateforme de données d'entreprise et d'engagement offrant aux investisseurs à l'international, aux multinationales et aux institutions de développement un moyen de découvrir, présélectionner et dialoguer avec les entreprises africaines.

La plateforme permet désormais aux investisseurs d'entrer en contact direct avec des entreprises prêtes à investir, et dans divers secteurs du portefeuille élargi du Trade Hub. Les investisseurs potentiels et les entreprises sélectionnées sont soumis à une vérification avant d'accéder au DealRoom virtuel.
 
Le programme vise à renforcer les partenariats entre le Trade Hub et les investisseurs étrangers et nationaux en Afrique de l'Ouest afin d'améliorer la capacité des entreprises à étendre leurs activités commerciales, accroître leur productivité et créer des emplois.
 
« L'investissement du secteur privé est essentiel au développement en Afrique de l'Ouest et sur le continent en général, mais la recherche de partenaires commerciaux et le processus de vérification et de contrôle des entreprises constituent souvent un frein aux investisseurs qui veulent avoir un impact », a souligné Michael Clements, chef de Projet du Trade Hub.

De nouvelles opportunités estimées à 30 millions de dollars

D'après un communiqué conjoint du Le West Africa Trade and Investment Hub et de l'USAID,, les investisseurs peuvent accéder à une première série de transactions répertoriées représentant près de 30 millions de dollars en nouvelles opportunités d'impact. Le Trade Hub a choisi ces entreprises sur la base du niveau de croissance, de la géographie et de l'industrie.

Le portefeuille de transactions couvre une large gamme de secteurs, notamment les entreprises opérant dans l'agriculture, les services financiers, la santé, l'eau et l'assainissement, la biodiversité, l'écotourisme, l'énergie, l'habillement et la logistique. Le Deal Room ajoutera plus de 100 transactions dans le portefeuille au cours de 2021.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :