Hydrocarbures : l'américain ExxonMobil et le russe Rosneft décrochent des contrats au Mozambique

 |   |  257  mots
(Crédits : Reuters)
L'Etat mozambicain vient de signer des accords d'exploitation pétrolière et gazière avec les sociétés américaine ExxonMobil et russe Rosneft. Cet accord intervient alors que le pays est de plus en plus courtisé par plusieurs grandes multinationales des hydrocarbures qui lorgnent sur son potentiel énorme.

Feu vert pour les sociétés américaine ExxonMobil et russe Rosneft en Mozambique ! Les deux compagnies viennent de signer des accords d'exploration pétrolière et gazière avec l'Etat de l'Afrique australe. Selon les sources proches du gouvernement mozambicain, cet accord fait suite aux résultats d'un cycle de licences organisé par l'Etat mozambicain en 2015, au terme duquel, Rosneft et ExxonMobil se sont vus attribuer des permis pour trois zones notamment A5-B dans le bassin d'Angoche et Z5-C et Z5-D dans le delta du Zambèze. Aussi, indique-t-on, la signature de ces contrats devrait ouvrir la voie à terme, à la mobilisation de 700 millions de dollars d'investissements dans le pays par des sociétés du secteur de l'énergie.

Ces accords font partie d'une série d'accords annoncés par Maputo un peu plus tôt cette année, pour être signé. Au rang de ceux-ci, d'autres similaires ont été annoncés avec Sasol d'Afrique du Sud et Eni d'Italie. Cette dernière qui s'est vue attribué un quatrième bloc, a d'ailleurs, déjà engagé 8 milliards de dollars pour sa plateforme d'extraction et de liquéfaction.

Le Mozambique dispose d'un énorme potentiel pétrolier et gazier. Suite à diverses études, des réserves gigantesques de plus de 5.000 milliards de m3 de gaz ont été découvertes au large des côtes du pays. Comptant sur ce potentiel, certains observateurs estiment que le Mozambique pourrait devenir en 2023 un « eldorado gazier » et un des plus gros producteurs mondiaux de GNL (Gaz naturel liquéfié).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :