Sénégal  : croissance du trafic aérien à l'aéroport Blaise Diagne

 |   |  210  mots
Si la croissance du trafic aérien à l'aéroport Balaise Diagne se maintient sur un trend haussier, la dette contractée par l'Etat pour sa construction pourrait être «remboursée entièrement d'ici 2024».
Si la croissance du trafic aérien à l'aéroport Balaise Diagne se maintient sur un trend haussier, la dette contractée par l'Etat pour sa construction pourrait être «remboursée entièrement d'ici 2024». (Crédits : Reuters)
La dette contractée par l'Etat sénégalais pour supporter la construction de l'aéroport international Blaise Diagne pourrait être remboursée d'ici 2024, a annoncé le directeur général de l'aéroport, Abdoulaye Mbodj. Le responsable a justifié son estimation par une croissance rapide du trafic à l'aéroport.

Inauguré seulement en décembre 2017, l'aéroport international Blaise Diagne (AIBD) affiche déjà des résultats au-delà des objectifs escomptés. Selon son directeur général, Abdoulaye Mbodj qui s'est confié au magazine SkyDakar, pour cette année, AIDB SA, la société de gestion de l'aéroport, a enregistré une croissance rapide du trafic aérien.

«Les projections étaient un accroissement du trafic de 4% l'année. Cette année, nous sommes à 8%, voire 8,5 %. C'est donc un succès indéniable. De plus, de nouvelles compagnies arrivent, surtout africaines: RwandAir, Camair-Co, Air Peace, ce qui est une excellente chose», a déclaré Mbodj.

Avec cette performance, la dette contractée par l'Etat pour la construction de l'aéroport pourrait être «remboursée entièrement d'ici 2024».

Abdoulaye Mbodj a rappelé qu'il fallait attendre deux à trois ans pour apprécier la gestion de l'aéroport. Il est trop tôt de faire un bilan à partir d'une année seulement, a-t-il laissé entendre.

Le Patron de l'AIBD a également abordé la question des billets d'avion jugés chers actuellement par les passagers. Il a indiqué qu'il espérait une baisse des redevances aéroportuaires avec, pour conséquence, une augmentation des recettes extra-aéroportuaires et donc, une baisse des tarifs des billets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/11/2018 à 11:25 :
Félicitations au Peuple Sénégalais

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :