Cameroun  : le groupe Castel veut réduire les coûts des intrants dans l'activité brassicole

 |   |  249  mots
(Crédits : Reuters)
Pierre Caste, patron du groupe éponyme français, a présenté au président Paul Biya un plan de développement de l'agriculture afin de réduire les importations  des matières premières entrant dans la fabrication des produits brassicoles.

Le président camerounais Paul Biya a reçu en audience, le 20 décembre dernier, Pierre Castel, PDG du groupe éponyme, à la tête d'une forte délégation. Durant cette audience, l'industriel français a présenté son nouveau programme d'investissement. Le nouveau programme d'investissement présenté par le PDG du groupe Caste porte sur le développement de l'agriculture afin de réduire les importations  des matières premières entrant dans la fabrication des produits brassicoles. Aucun chiffre par contre n'a été communiqué sur le montant de ce programme d'investissement.

L'ambassadeur de France au Cameroun, Cdhristophe Guilhou, qui a pris la parole devant la presse au terme de cette rencontre, a rappelé la contribution du groupe Castel au développement du Cameroun depuis de nombreuses décennies,  à travers la société des Brasseries du Cameroun (SABC) en particulier. Ses investissements annuels sont estimés à 35 milliards de Fcfa et en termes d'emplois, le groupe Castel génère quinze mille emplois directs et trente-cinq mille emplois indirects dans le pays.

8,2 millions d'hectolitres de bière

Pour rappel, la SABC compte aujourd'hui 9 usines de bière et boissons gazeuses, 23 chaînes d'embouteillage, 6 salles  à brasser. En 2017, la société a réalisé un volume de production de 8,2 millions d'hectolitres de bière, boissons gazeuses et alcools-mix.

La SABC compte également, une filiale pour la fabrication du verre creux, Socaver. Celle-ci dispose de deux fours qui produisent annuellement  55 000 tonnes de verre fondu, grâce à une installation complètement automatisée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :