Made in Africa : Mara Phones lance la distribution au Burkina Faso

Le fabricant de smartphones basé au Rwanda lance ce jeudi la distribution de ses smartphones à Ouagadougou, au Burkina Faso. La firme confirme en outre son projet d’usine au Nigeria. Ce serait la troisième sur le continent.
Mara Phones lance la distribution de ses smartphones au Burkina Faso.
Mara Phones lance la distribution de ses smartphones au Burkina Faso. (Crédits : Mara Group)

Les Ouagavillois pourront désormais s'offrir des Mara Phones. Le fabricant de smartphones 100% africains basé au Rwanda lance ce jeudi 20 août, la distribution de ses téléphones portables dans la capitale burkinabè, indique le communiqué transmis à La Tribune Afrique. Fruit d'un partenariat avec Focus Tech & Energy, un fournisseur de produits de haute technologie au Burkina Faso. La distribution se fera à travers deux boutiques dont une exclusive. Sont notamment annoncés à la cérémonie de lancement le ministre de l'Énergie, Bachir Isamël Ouédraogo, le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat Harouna Kaboré, ainsi que le directeur de l'agence de financement de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP/PME), Honoré Kietyeta.

« Nous sommes ravis que ces smartphones Made in Africa soient désormais disponibles au Burkina Faso et dans d'autres pays francophones en Afrique de l'Ouest », a déclaré Mamadou Kolade, directeur des affaires extérieures et membre du conseil d'administration de Mara Phones. Le fabricant saisira sa présence dans le « Pays des Hommes intègres », pour ensuite se développer commercialement dans les marchés francophones voisins. « Les deux modèles de smartphones phares actuels, le Mara Z et le Mara X, précise-t-il, seront disponibles dès le lancement au Burkina Faso, et nous présenterons bientôt la nouvelle gamme de smartphones, qui sera lancée ultérieurement cette année ».

Après le Rwanda et l'Afrique du Sud, bientôt une usine au Nigeria

En octobre 2019, Mara Phones a lancé au Rwanda sa première usine de fabrication de smartphone d'une capacité annuelle de 1,5 million d'unité, inaugurée par le président Paul Kagame. L'homme derrière ce projet panafricain ambitieux n'est autre Ashish Thakkar, le tycoon britannique d'origine indienne aux profondes attaches ougandaises et, depuis quelques années, naturalisé rwandais.

Dix jours après les célébrations de Kigali, Mara Phones ouvrait une usine en Afrique du Sud. Aujourd'hui, la firme onfirme son intention de monter une troisième unité industrielle au Nigeria, le plus grand marché d'Afrique avec ses 214 millions d'habitants. « Je crois fermement que l'heure de l'Afrique c'est maintenant et c'est ce que Mara Phones cherche mettre en lumière », déclarait Ashish Thakkar lorsqu'il dévoilait le premier prototype de son smartphone dans la capitale rwandaise l'année dernière. En gros, l'homme d'affaires au travers de sa marque, se fait le chantre d'une Afrique « qui produit et consomme ses propres produits sans compromettre les normes internationales ».

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 19/07/2022 à 3:48
Signaler
Tous t'ai possible

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.