Sénégal  : Proparco, l'IFC et la BEI financent deux centrales solaires

 |   |  275  mots
(Crédits : DR)
Le Sénégal devrait bientôt se doter de deux premières centrales solaires construites dans le cadre du programme Scaling Solar. Un accord de financement, octroyé par Proparco, la Banque européenne d'Investissement et la Société financière internationale, porte sur un montant de 38 millions d'euros, résultat de l'approche Scaling Solar permettant d'obtenir des prix records en attirant des acteurs de premier plan au niveau mondial .

Les deux futures centrales, qui seront les 7e et 8e construites dans le pays, auront une capacité installée totale de 60 MW et seront construites dans les régions rurales de Kahone et de Kael au centre du Sénégal.

En plus de permettre à près de 600 000 personnes de bénéficier d'un meilleur accès à une électricité de source renouvelable, les deux projets permettront d'éviter l'émission de 2,2 millions de tonnes de CO2 sur la durée de vie des installations, tout en produisant l'énergie la moins chère du pays.

Lire aussi : Agroalimentaire : PepsiCo rachète le sud-africain Pioneer Foods pour son offensive en Afrique subsaharienne

Elles contribueront de ce fait à la stratégie bas carbone du pays ainsi qu'à l'objectif ambitieux du Sénégal d'accroître la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique.

L'approche Scaling Solar

Selon Proparco, la filiale de l'agence française de développement dédiée au secteur privé, la construction de ces deux centrales permettra également de créer ou de soutenir plus de 2 300 emplois locaux directs et indirects. Le financement est accordé aux sponsors Meridiam et Engie et au Fonds Souverain d'Investissements stratégiques (FONSIS).

Pour le management de la Banque mondiale Afrique, «avec la signature de ce financement, le Sénégal démontre de nouveau que l'approche Scaling Solar permet d'obtenir des prix records en attirant des acteurs de premier plan au niveau mondial et en faisant jouer la concurrence [...] De nombreux autres pays, en Afrique et au-delà, suivent cette voie et adoptent ce modèle pour accélérer le développement de l'énergie solaire».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :