Agroalimentaire : PepsiCo rachète le sud-africain Pioneer Foods pour son offensive en Afrique subsaharienne

 |   |  449  mots
Tertius Carstens, PDG de Pioneer Foods et Eugene Willemsen, directeur de la nouvelle entité PepsiCo Afrique subsaharienne.
Tertius Carstens, PDG de Pioneer Foods et Eugene Willemsen, directeur de la nouvelle entité PepsiCo Afrique subsaharienne. (Crédits : Pioneer Foods)
En course pour le leadership mondial dans l’agroalimentaire, PepsiCo se tourne vers le marché africain qu’il considère comme stratégique. Le géant américain des boissons et snacks a racheté le sud-africain Pioneer Foods pour 1,7 milliard de dollars et crée une entité dédiée à l'Afrique subsaharienne. Objectif : ouvrir une porte supplémentaire d’encrage et de conquête dans la région, notamment à l’est et à l’ouest du Continent, où Pioneer Foods est déjà présent.

1,7 milliard de dollars. C'est l'enveloppe qu'a posée PepsiCo sur la table des négociations pour acquérir Pioneer Foods, une entreprise sud-africaine qui produit, distribue et commercialise des produits alimentaires et boissons, annonce un communiqué publié tôt ce vendredi.

«Pioneer Foods constitue un élément important de notre stratégie visant non seulement à nous développer en Afrique du Sud, mais également en l'Afrique subsaharienne», a déclaré Ramon Laguarta, président-directeur général de PepsiCo, soulignant que le présent deal permettra «d'intensifier immédiatement» ses activités en Afrique.

A la tête du géant américain de l'agroalimentaire depuis l'année dernière, Laguarta a la responsabilité de poursuivre l'ambition de leadership mondial de PepsiCo, notamment en accélérant la croissance du groupe dans les marchés clés à travers le monde, dont l'Afrique. Sur le Continent où elle distribue un peu partout, tout en restant très devancée par son concurrent Coca Cola, PepsiCo annonce récemment les couleurs d'une offensive avec notamment à Casablanca, son usine d'eau potable embouteillée sous sa célèbre marque Aquefina déjà présente dans près de 200 pays à travers le monde. Au Maroc, le groupe américain vise déjà une part de marché de 20% avant 2021.

Cotée à la Johannesburg Stock Exchange (JSE), Pioneer Foods est l'une des entreprises les plus dynamiques du secteur agroalimentaire sud-africain. La firme est également présente depuis de longues années en Afrique de l'Ouest, précisément au Nigeria et à travers plusieurs joint-ventures au Botswana, en Namibie, ainsi qu'en Afrique de l'Est à travers Weetabix East African, un des producteurs phares de céréales basé au Kenya.

Selon Tertius Carstens, PDG de Pioneer Foods, le passage du groupe sud-africain sous le giron de PepsiCo lui permettra «d'atteindre des sommets encore plus élevés» grâce notamment à une ouverture plus grande sur le marché mondial et la possibilité de mobiliser plus de fonds pour l'investissement dans l'agriculture.

Création de PepsiCo Afrique subsaharienne

Dans le cadre de ce nouveau deal, PepsiCo créera une nouvelle section opérationnelle exclusivement dédiée à ses activités en Afrique subsaharienne, baptisée PepsiCo SSA. Eugene Willemsen, un ancien de la maison, jusque-là vice-président de l'unité en charge des franchises, dirigera la nouvelle entité et aura donc la responsabilité de développer l'offre globale du groupe américain au sud du Sahara.

Pour arriver à ce deal -qui reste pour l'instant soumis à l'approbation des autorités réglementaires-, PepsiCo a bénéficié du conseil de banques d'envergure telles que JP Morgan, la banque d'investissement du Suisse UBS et le spécialiste américain en Private Equity Centerview.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :