Sommet Afrique - France : la société civile au cœur du développement

L'expérience d'Expertise France sur le terrain plaide pour une collaboration toujours plus poussée avec la société civile dans l'élaboration des stratégies de développement économique et social et dans leur mise en œuvre.

4 mn

(Crédits : Expertise France)

Le 8 octobre se tiendra à Montpellier un Sommet Afrique-France d'un genre nouveau, exclusivement consacré à la société civile autour de la jeunesse, des entrepreneurs, des innovateurs, des influenceurs, des acteurs du monde de la culture et des représentants de la diaspora, véritables traits d'union entre l'Afrique et la France. L'objectif est clair : réfléchir collectivement à une manière innovante de travailler pour bâtir l'avenir de la relation entre la France et le continent africain. Envisager, ensemble, les perspectives et les premières actions concrètes à mener dans un contexte où les enjeux sont de plus en plus transnationaux, à l'instar du climat, de la biodiversité, ou encore de la santé.

Expertise France, agence publique interministérielle en charge de la coopération internationale, prochainement intégrée au groupe AFD, sera présente à Montpellier pour soutenir ce dialogue. À travers notre longue expérience de la coopération avec la société civile africaine, tous secteurs confondus, nous constatons tous les jours l'impact décisif des sociétés civiles dans le développement de leurs pays. Cette expérience de terrain nous permettra de contribuer positivement au développement de solutions pertinentes, durables, au bénéfice direct des populations.

Le renforcement de la société civile et de ses organisations constitue par exemple un terreau fertile pour donner une plus grande place aux femmes dans la vie politique, économique et citoyenne. Expertise France accompagne notamment cette dynamique au sein de la société civile sahélienne, à travers le Fonds Genre Sahel. Mis en œuvre avec l'AFD, ce fonds vise à renforcer et à accompagner les organisations sahéliennes dans la mise en œuvre d'initiatives innovantes dans des domaines tels que la réduction des violences basées sur le genre, l'accompagnement économique des femmes ou encore le maintien des filles à l'école. Il permet aussi de valoriser des parcours remarquables via des ambassadrices, comme l'emblématique Hindou Oumarou Ibrahim et son association AFPAT au Tchad qui lutte contre les effets négatifs du changement climatique. Celles-ci témoignent de la possibilité de réussir sur ce continent en étant une femme intégrée dans une communauté et en créant de la valeur pour tous.

Autre acteur qui s'affirme dans ce dialogue renouvelé, les diasporas africaines. Composées de jeunes, diplômés, engagés et porteurs d'une double culture et de projets innovants, les diasporas sont amenées à jouer un rôle central dans le développement du continent. Elles représentent en France plus de 6 millions de citoyens, soit près de 10% de la population française et plus de la moitié de la diaspora africaine d'Europe. Le programme MeetAfrica 2 s'appuie sur ce vivier de talents pour soutenir la création d'entreprises à fort caractère technologique ou porteuses de solutions innovantes dans les domaines agricole, industriel et des services sur le sol africain. 76 projets ont déjà été sélectionnés et bénéficieront d'un accompagnement sur mesure : mise en relation avec des acteurs du secteur, coaching et formation, financement d'amorçage. Des entrepreneurs issus de ce programme témoigneront dans le cadre du sommet de Montpellier.

Enfin, ce dialogue renouvelé doit également permettre aux sociétés civiles d'être davantage associées à la définition des politiques publiques, qui constituent les outils clefs du développement. Expertise France accompagne ce dialogue ouvert, transparent et structuré entre les organisations non gouvernementales, les agences de développement et les États, en vue de fédérer l'ensemble des acteurs qui peuvent avoir un impact positif. Le projet INNOV'I - EU4Innovation, qui promeut l'entrepreneuriat en Tunisie, est emblématique de cette coopération entre société civile et État qui bénéficie à tous. Considérant l'entrepreneuriat dans sa globalité, celui-ci s'appuie sur tous les leviers permettant l'émergence d'entreprises pérennes à fort potentiel en Tunisie, en créant un écosystème favorable aux startups, y compris sur le plan réglementaire, et en valorisant la culture de l'entrepreneuriat auprès de la société tunisienne pour faire changer les mentalités.

L'expérience d'Expertise France sur le terrain plaide pour une collaboration toujours plus poussée avec la société civile dans l'élaboration des stratégies de développement économique et social et dans leur mise en œuvre. C'est par cette mobilisation collective que nos actions de coopération gagneront en efficacité, au bénéfice du plus grand nombre.

(*) Directeur général d'Expertise France

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.