Maroc : Nizar Baraka candidat au secrétariat général du Parti de l'Istiqlal

 |   |  246  mots
Nizar Baraka, membre du Bureau exécutif et candidat au secrétariat général du Parti de l'Istiqlal, lors de la conférence de presse, tenue le 25 septembre à Rabat.
Nizar Baraka, membre du Bureau exécutif et candidat au secrétariat général du Parti de l'Istiqlal, lors de la conférence de presse, tenue le 25 septembre à Rabat. (Crédits : AIC PRESS)
Le Parti de l’Istiqlal marocain organise son congrès ce 29 septembre. Une réunion solennelle consacrée à l'élection d'un nouveau secrétaire général à la tête du parti. Nizar Baraka, considéré comme le candidat favori, doit affronter son adversaire Abdelhamid Chabat, prétendant sortant. Le premier a présenté son programme hier, lundi 25 septembre, lors d'une conférence de presse à Rabat.

Nizar Baraka s'est officiellement déclaré candidat au secrétariat général du Parti de l'Istiqlal, lors d'une conférence de presse tenue ce lundi 25 septembre à Rabat. L'homme politique et économiste ambitionne de prendre les rênes du parti historique marocain. L'ancien ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales du gouvernement El Fassi entre 2007 et 2011, entre autres responsabilités, a d'ailleurs présenté son programme à ses militants et aux dignitaires du parti. «Un projet participatif» qui porte notamment sur l'harmonie et la réconciliation au sein de l'Istiqlal.

«Mon programme reflète a volonté commune des militants istiqlaliens qui veulent donner une nouvelle impulsion au parti», a déclaré l'adversaire de Chabat devant les militants et sympathisants venus en masse.

Un programme qui se démarque, selon Baraka, de la vision «sombre» de Chabat, son adversaire et figure tonitruante de la scène politique marocaine de ces dernières années. Une position radicale qui suscite chez le conservateur nationaliste beaucoup d'espoirs. «J'ai visité une soixantaine de provinces  et les militants du parti ont entendu mon massage. J'ai confiance», a confié Nizar Baraka à La Tribune Afrique.

Le congrès du parti est prévu ce 29 septembre. Un rendez-vous certainement très attendu par les militants du parti historique, notamment par la frange de l'ancien mouvement «bila hawada», les Istiqlaliens qui s'étaient soulevés contre Chabat, au lendemain de sa nomination controversée à la tête du parti en septembre 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :