Le Kenya supprime le visa pour les Béninois

 |   |  520  mots
(Crédits : Reuters)
Voyager au Kenya sans visa pour les béninois c’est désormais possible. Cette décision du président Kenyan Uhuru Kenyatta a été annoncée, hier jeudi à Cotonou, par le ministre béninois des Affaires étrangères et de la coopération,

Les béninois désirant de se rendre au Kenya n'ont plus besoin de visa. Le président Kenyan Uhuru Kenyatta a pris cette décision au nom de la libre circulation des personnes et des biens entre les deux pays, a annoncé jeudi à Cotonou le ministre béninois des Affaires étrangères et de la coopération, Aurelien Agbénonci. Cette mesure sera bientôt mise en application et il appartient aux chefs de la diplomatie béninoise et kenyane d'en définir les modalités.

La mesure sera bientôt effective

« Pour que cette décision entre dans sa phase active, les ministres des Affaires étrangères du Bénin et du Kenya sont instruits à cet effet, pour que soient prises les conditions permettant d'appliquer cette mesure aux citoyens béninois se rendant au Kenya », a dit Aurelien Agbénonci.

Ce qui ne sera qu'une simple formalité puisque le président béninois, Patrice Talon avait déjà décidé de supprimer depuis quelques mois, le visa aux ressortissants de 31 pays africains venant au Bénin pour un séjour de moins de 90 jours. Dans la même foulée, les deux pays ont décidé de mettre en place une commission mixte en vue de renforcer leur coopération économique bilatérale.

S'inspirant du modèle rwandais, l'un des dix pays les plus ouverts sur le continent, le chef de l'Etat béninois tout comme son homologue kenyan, militent pour une coopération sud-sud renforcée. Les deux présidents sont convaincus des retombées positives de la suppression du régime de visa en Afrique.

Le fait de faciliter les entrées et les sorties entre les Etats africains permettrait selon ces leaders, la mobilité des talents et la multiplication des opportunités commerciales. Et le Rwanda est un exemple éloquent dans ce sens. La suppression des visas pour bon nombre de ressortissants africains dans ce pays a eu un impact important sur le tourisme, l'investissement et la compétitivité économique.

Plus de visa en Afrique pour les africains d'ici 2018 ?

Cependant, il faut dire que dans certaines régions du continent ce désir est plus où moins satisfait. Si les vingt pays du continent les plus ouverts en matière de visa se situent en Afrique de l'Ouest ou en Afrique de l'Est, selon la Banque africaine de développement(BAD), en Afrique centrale on est encore très loin du compte. Cependant, il faut signaler que l'ouverture des frontières n'a pas que des retombées positives. Elle peut aussi comporter des risques. Ainsi, le risque de criminalité trans-frontalière et la menace terroriste qui pèse sur certaines régions font que certains Etats hésitent encore à ouvrir leurs frontières.

La décision du président kenyan épouse en tout cas parfaitement l'appel de la BAD qui recommande, dans son rapport intitulé « Africa Visa Openness » publié en 2016, aux dirigeants et décideurs politiques africains d'œuvrer pour aider les Africains à se déplacer librement. Cette recommandation vient en appuyer l'appel de l'Agenda 2063 visant à supprimer l'obligation de visa pour tous les Africains d'ici à 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :