Algérie : des cadres de la Banque centrale interdits de sortie du territoire

 |   |  210  mots
(Crédits : DR)
D'après des informations relayées par la presse algériennes, de hauts responsables de la Banque d'Algérie ont été interdits de quitter le territoire national. Ils seraient impliqués dans une affaire de corruption portant sur les transferts de devises ou l'opération d'activation de la planche à billet ayant fait l'objet de vives critiques.

Le mouvement de contestation en Algérie risque d'emporter dans son sillage plus de membres qu'on le croyait de l'entourage de l'ex président Abdelaziz Bouteflika. La presse algérienne a en effet révélé le weekend dernier que des cadres de la Banque centrale ont été interdits de voyager hors du pays.

La même source a indiqué que cette interdiction s'explique par le fait que ces hauts responsables pourraient être entendus par la justice au sujet d'opérations de transfert de devises, ou bien sur l'opération d'activation de la planche à billets ayant été au cœur d'une polémique dans le pays.

Lire aussi : Kenya : un ex-gouverneur et un ex-chef d'état-major rattrapés par des affaires de corruption

En début de mois pour rappel, le parquet d'Alger annonçait dans un communiqué que la justice avait ouvert des enquêtes sur des faits de corruption et de transfert illicite de capitaux vers l'étranger et interdit aux personnes visées de sortir d'Algérie. Même si aucun nom n'a été cité par le parquet, cette annonce a provoqué une psychose avec à la clé des rumeurs faisant état de tentatives de fuite de certains responsables liés au régime de Abdelaziz Boutéflika.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :